S'abonner
Constructeurs

GM investit encore dans Cruise

Publié le 21 mars 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Après en avoir pris le contrôle en 2016, GM investit à nouveau dans Cruise. Le constructeur américain vient de racheter, pour 2,1 milliards de dollars, la part de Softbank dans la start-up dédiée à la conduite autonome.
Cruise propose un service de voiture autonome dans les rues de San Francisco.
Cruise propose un service de voiture autonome dans les rues de San Francisco.

GM croit plus que jamais à la voiture autonome. En effet, le constructeur américain a fait savoir qu'il allait racheter la part de Solfbank dans Cruise, la société spécialisée dans la conduite autonome où il est déjà le premier actionnaire. Le groupe présidé par Mary Barra va ainsi payer 2,1 milliards de dollars. GM prévoit également d'investir 1,35 milliard de dollars supplémentaires dans la start-up, une somme que Softbank s'était engagée à débourser.

 

Fondé en 2013, Cruise a développé des logiciels dédiés aux voitures autonomes. Trois ans plus tard, GM est devenu majoritaire dans le capital de la start-up. Début février 2022, Cruise a proposé aux particuliers de réserver des trajets gratuits dans les rues de San Francisco dans ses voitures sans chauffeur.

 

A lire aussi : Microsoft mise sur la conduite autonome de General Motors et Cruise

 

"Nous sommes extrêmement heureux d'annoncer que GM tire parti de la solidité de ses finances pour capitaliser sur l'opportunité d'augmenter ses parts dans Cruise et de faire progresser notre stratégie sur les véhicules autonomes", a commenté dans un communiqué la patronne du constructeur, Mary Barra. "Nous continuons de croire que notre investissement représente une opportunité extraordinaire pour créer de la valeur à long terme pour les actionnaires", a-t-elle ajouté.

 

Cruise "va continuer à fonctionner comme il le fait aujourd'hui, - comme une entreprise indépendante travaillant aux côtés de GM dans le cadre d'un partenariat flexible et collaboratif", a affirmé son directeur général Kyle Vogt dans un communiqué. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle