S'abonner
Constructeurs

FCA dans la tourmente en Europe et aux USA

Publié le 19 mai 2017

Par Armindo Dias
2 min de lecture
La Commission européenne a mis en demeure l'Italie de s'expliquer sur l'homologation accordée à un modèle Fiat et FCA est sous la menace d'une plainte au civil du département américain de la justice pour violation des règles américaines sur les émissions de polluants.

 

FCA risque d'entrer dans une zone de turbulence lors des prochaines semaines. Suite à des informations portées à sa connaissance par le ministère allemand des Transports en vue d'aboutir à une médiation entre les autorités allemandes et italienne concernant un désaccord sur les émissions de NOx d'un véhicule homologué de l'autre côté des Alpes, la Commission européenne a mis en demeure l'Italie de s'expliquer sur l'homologation qui a été accordée au dit modèle (il s'agit très précisément de la Fiat 500X dotée du bloc Multijet 2.0 l).

 

"Dans le cas du processus de médiation, [nous avons] soigneusement évalué les résultats des tests d'émission soumis par l'autorité allemande chargée de la réception par type (Kraftfahrt-Bundesamt) ainsi que la documentation technique étoffée fournie par l'Italie en ce qui concerne les stratégies de contrôle employées par le groupe FCA dans le modèle du véhicule en question", explique la Commission européenne. Cette dernière souhaite désormais que l'Italie réponde aux doutes exprimés quant à la justification insuffisante de la nécessité technique du dispositif d'invalidation utilisé (il peut s'agir de logiciels, de timers ou de fenêtres thermiques entraînant des hausses d'émissions de NOx en dehors des cycles d'essai). L'Italie dispose de deux mois pour s'expliquer, faute de quoi elle s'expose à des sanctions.

 

De l'autre côté de l'Atlantique ? FCA est ici sous la menace d'une plainte au civil du département américain de la justice pour violation des règles américaines sur les émissions de polluants (le constructeur aurait dissimulé l'existence d'un logiciel équipant 104000 véhicules aux Etats-Unis). L'agence américaine de protection de l'environnement, l'Environmental Protection Agency (EPA), l'a accusé en mai dernier de ne pas respecter ces normes et un juge fédéral américain doit prochainement se prononcer sur une série de plaintes déposées par des propriétaires de véhicules fabriqués par FCA. Si aucun accord n'est trouvé à cette occasion, le département américain de la justice risque de se saisir de l'affaire et, dans le pire des cas, FCA risque des pénalités civiles de plus de 4 milliards de dollars.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle