S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Patrick Gourvennec, directeur de la marque Alfa Romeo France : "Ce que nous vendons c’est de l’émotion. Nous avons un vrai pouvoir de séduction à travers le design Alfa Romeo"

Publié le 22 juin 2007

Par Tanguy Merrien
9 min de lecture
Retrouver un maillage de 200 points de distribution, relancer la relation client, redorer la notion de service, c'est la tâche qui incombe à Patrick Gourvennec pour arriver aux 30 000 véhicules vendus en 2011. En s'engouffrant aussi sur de nouveaux segments. Journal...
...de l'Automobile. Quelle est votre ambition pour la marque Alfa Romeo ?Patrick Gourvennec. Il y a seulement deux mois que je suis arrivé, et je peux surtout donner ma perception de la marque Alfa Romeo qui est très loin des marques asiatiques dont je m'occupais jusqu'à présent. Alfa Romeo est une marque qui a une dimension émotionnelle extrêmement forte. Ce qui présente une plus-value assez extraordinaire sur le marché. Ce côté "émotion" est perceptible au quotidien et au travers des études qui ont été réalisées. JA. C'est donc une marque facile à vendre ?PG. Il y a toujours un revers. Ce qui manque un peu à la marque aujourd'hui c'est justement cette dose de rationnel qui permettrait de modifier la perception que les gens ont du haut de gamme, inaccessible. Rendre la voiture accessible, pousser les gens à passer ce cap, c'est ce qu'il y a de plus simple à faire ou de moins compliqué. Il est beaucoup plus difficile de construire une image, de créer une émotion autour d'une marque que d'apporter des arguments rationnels. JA. Sur quels critères allez-vous vous appuyer ?PG. Aller chercher plus de rationnel autour de la marque passe par le service et par tous les domaines d'activité d'une distribution. Globalement, c'est l'atmosphère autour de la marque qu'il va falloir travailler dans les semaines et les mois qui viennent. JA. Aujourd'hui, où en est la marque Alfa Romeo ?PG. La marque par elle-même se porte plutôt bien, par rapport à l'environnement du marché qui est très compliqué. Nous allons assister à quelques animations autour de nouveaux produits qui vont enrichir la gamme, comme l'arrivée du Diesel sur la Spider, le Q2 sur la 147, et de nombreuses innovations technologiques. Dans ce contexte-là, en l'absence de nouveaux lancements de véhicules en 2007, nous allons conserver à peu près les mêmes chiffres que l'année dernière. Nous espérons réaliser une légère progression mais cela[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle