S'abonner
Constructeurs

Entretien avec François le Clec’h, directeur Mercedes Car Group (Mercedes-Benz, Maybach)

Publié le 24 mars 2006

Par Tanguy Merrien
5 min de lecture
"Une rentabilité moyenne du réseau de 2 %" Comme en 2005, Mercedes devrait poursuivre sa progression cette année. Et le réseau s'est trouvé de nouveaux objectifs comme la satisfaction client, une offensive sur les sociétés et une rentabilité moyenne...
...de 2 % d'ici deux ans. Journal de l'Automobile. Avec un objectif de 58 000 ventes pour 2006, la marque Mercedes semble miser sur une nouvelle progression après une année 2005 satisfaisante, est-ce exact ? François le Clec'h. Effectivement, l'année 2005 fut un exercice satisfaisant puisque nous avons progressé de 11 % à 54 629 unités sur un marché qui n'était guère facile. Avec un objectif de 58 000 ventes, nous tablons ainsi sur une nouvelle progression de 4 %, soit une progression de 15 % en l'espace de 2 ans. 2006 verra la commercialisation en année pleine pour les Classe A et B notamment. En outre, à un degré moindre, les Classe M et S viendront compléter le dispositif et apporter leur pierre à l'édifice dans ce nouvel objectif de progression. JA. Les Classe A et B constitueront-elles les piliers des ventes de la marque en 2006 ?FL. A n'en pas douter. La Classe B a connu une bonne année 2005 puisqu'elle a été vendue à hauteur de 5 800 unités. Nous pensons amener ses ventes aux alentours de 10 000 unités cette année soit un peu plus que je ne pensais. Quant à[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle