S'abonner
Constructeurs

Classe E Cabriolet : le privilège de l’air

Publié le 7 mai 2010

Par Tanguy Merrien
5 min de lecture
En France, en 2009, le Coupé Classe E a établi un record avec 1 600 exemplaires vendus en six mois ! L'optimisme et les rêves les plus fous animent donc l'équipe commerciale de Mercedes France qui avance le nombre de 500 ventes...
...de ce cabriolet dès 2010. En espérant plus. Quant au mix, il privilégie la motorisation Diesel qui devrait représenter 60 % des ventes.

Sur quels arguments, forcément de poids, se fonde Mercedes pour être aussi convaincu du succès du Cabriolet chez nous ? Gerd Junginger, responsable gestion produits et marketing Classe E, se montre prolixe, précis et formel. Trois axes majeurs font du Cabriolet Mercedes le leader de sa catégorie ; axes qu'il égrène à l'envi et non sans plaisir : "Le premier atout du cabriolet, c'est son esthétisme et nous pensons avoir atteint pleinement notre objectif grâce à la liberté qu'offre la capote souple. La fonctionnalité définit le deuxième axe dont les exemples les plus flagrants sont l'Aircap et l'Airscarf. Et le dernier point et non des moindres, Mercedes possède un historique unique des cabriolets qui doit faire la différence." Plus pragmatique, un responsable de Mercedes-Benz France, apporte sa contribution en précisant qu'on ne peut rêver mieux comme période pour lancer un cabriolet. Un argument, loin d'être négligeable, dans ce type d'acquisitions loisirs.

Un air délicat

Pour la remplaçante du cabriolet CLK, déjà bien doté en termes de confort et d'acoustique, il s'avérait nécessaire de placer la barre plus haut. La gestion de l'air a donc été étudiée avec le plus grand soin pour que les passagers soient à l'air libre mais libres de l'air qu'ils souhaitent avoir. Les techniciens ont, ainsi, lancé le système Aircap (en option) qui permet au conducteur de bénéficier d'un déflecteur, astucieusement situé au-dessus du pare-brise. Les flux d'air sont réduits et, conséquence logique, le bruit dans l'habitacle, également. Utilisé conjointement avec le filet anti-remous placé entre les appuis-tête arrière, le système procure vraiment un confort aux passagers, surtout quand la vitesse est plus importante. En outre, les commandes, électriques, sont disposées sur l'accoudoir central. Au marketing de Mercedes, ils se plaisent à évoquer "quatre saisons, quatre places" grâce à l'espace octroyé aux passagers arrière et aux apports des équipements de confort et de climatisation, qui permettent de rouler tout au long de l'année. La climatisation a d'ailleurs été renforcée, elle est plus efficace tant en air froid qu'en chauffage, mais c'est surtout l'Airscarf qui fait des merveilles. Déjà proposé sur le SLK et le SL, l'Airscarf s'articule autour de buses d'aération sortant des appuis-tête conducteur et passager avant et diffusant de l'air chaud (réglables à trois niveaux) dont l'intensité varie en fonction de la vitesse du véhicule. Ces deux options sont réunies dans le pack confort pour un prix TTC de 1 250 euros. Ah, n'oublions pas que tant de raffinements pourraient inciter à l'assoupissement. Le Cabriolet Classe E en a donc tenu compte et dispose en série du système de détection de somnolence Attention Assist, sans compter les caméras et radars propres à surveiller ce  que font les autres ! Ajoutons les 7 airbags dont un aux genoux pour le conducteur et le système anti-retournement qui place les arceaux de sécurité en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et vous pourrez dire, alors, que la sécurité n'a rien à envier au confort.

La capote en Premium

Une attention toute particulière a été portée à la capote souple du Cabriolet Classe E. Elément phare du design - justement par le fait qu'elle soit souple et n'affiche pas de lignes dures -, elle se décline en trois coloris, noir, bleu encre ou beige foncé et est composée de trois parties. Avec 23,5 mm d'épaisseur, elle assure une acoustique très performante. C'est l'une des réalisations les plus sophistiquées de Karman. Elle s'ouvre, en effet, en 20 secondes jusqu'à une vitesse de 40 km/heure. Elle peut, en outre, être ouverte ou fermée à distance grâce à une télécommande intégrée à la clé. Idéal, donc, pour les différents marchés : fermée pour se protéger du soleil en Floride (le marché américain représente 50 % des ventes) ou des désagréables petites bruines européennes (Europe de l'Ouest, 45 % du marché) ou du froid (pour aller aux sports d'hiver tester l'accoudoir rétractable à l'arrière et la trappe à skis !). Parallèlement, la consommation a été bien travaillée du fait de son très bon Cx de 0,28 et des nouvelles motorisations : 4,6 l (extra urbain) et 143 g/CO2 pour le 220 CDI BlueEfficiency et 4,7 l (extra urbain) et 148 g/CO2 pour le 250 CDI BlueEfficiency, soit deux modèles non malussés. Il existe aussi, cependant, une version AMG…

La Classe E Cabriolet en bref

• Date de lancement : 27 mars 2010
• Segment de marché : Coupé - Cabriolet Premium
• Principales concurrentes du Classe E Cabriolet 220 CDI BE (50 900 euros)
BMW 320d Cabriolet Confort 177 ch : 46 500 euros
Volvo C70 D5 Kinetic 180 ch : 37 750 euros
Audi A5 Cabriolet 2.0 TDi 170 ch Ambiente : 44 770 euros
• Prix : 48 500 euros (220 CDI BE, BM 6)

Photo : Utiliser son cabriolet Classe E en toute saison, c'est le pari de Mercedes qui a équipé la voiture de tous les équipements de confort nécessaires.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle