S'abonner
Constructeurs

Citroën, l'alternative Eurorepar

Publié le 10 octobre 2003

Par Alexandre Guillet
6 min de lecture
Mille deux cent cinquante agents Citroën ne passeront pas réparateurs agréés. Il leur reste toutefois l'alternative Eurorepar, la licence de marque d'entretien et de réparation courante multimarques, déployée par le constructeur en collaboration avec le groupement des concessionnaires....
... Sur les 3 000 agents Citroën, "1 750 ont finalement signé avec le constructeur un contrat de réparateur agréé Citroën", annonce René Grandjean, président du groupement des agents Citroën. Un CDD de 5 ans, la seule option qui leur était offerte, si tant est qu'ils remplissent les critères de sélection imposés par Citroën : équipements, matériels et outillages, dont impérativement l'outil de diagnostic Lexia et Proxia, formation, connexion à l'Intranet constructeur, enseigne Chronoservice, pour ne citer que les principaux. Les 1 750 agents passés réparateurs agréés Citroën ont également signé un contrat de fourniture de pièces de rechange avec l'un des 300 distributeurs PR du réseau au double Chevron et pourront poursuivre une activité de vente VN, via un contrat d'apporteur d'affaires à conclure avec les distributeurs VN de la marque. Dans la foulée, le groupement des agents Citroën a obtenu une amélioration des conditions commerciales : "Le taux de main-d'œuvre garantie a été réévalué à la hausse et nous avons obtenu une marge de 4 % sur les pièces de rechange garanties", se satisfait René Grandjean. Jusqu'à présent les pièces étaient remboursées au prix net. "Hors garantie, les rémunérations sur les pièces de rechange et la grille de commission sur les ventes VN sont toujours en cours de négociations", poursuit René Grandjean. Initial[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle