S'abonner
Constructeurs

Citroën : bien mais veut mieux faire

Publié le 18 janvier 2008

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Avec 1 461 000 ventes mondiales en 2007 (véhicules montés et éléments détachés), Citroën affiche une croissance de 3,9 % par rapport à l'exercice précédent. Si la marque progresse en Europe et dans le Mercosur, elle enregistre un net coup d'arrêt en Chine.Avec...

    Avec 1 461 000 ventes mondiales en 2007 (véhicules montés et éléments détachés), Citroën affiche une croissance de 3,9 % par rapport à l'exercice précédent. Si la marque progresse en Europe et dans le Mercosur, elle enregistre un net coup d'arrêt en Chine.Avec...
Avec 1 461 000 ventes mondiales en 2007 (véhicules montés et éléments détachés), Citroën affiche une croissance de 3,9 % par rapport à l'exercice précédent. Si la marque progresse en Europe et dans le Mercosur, elle enregistre un net coup d'arrêt en Chine.Avec...
...ces bons résultats, Citroën enregistre sa plus forte progression commerciale depuis quatre ans. Elle le doit notamment à une bonne performance en Europe occidentale : sur un marché pourtant atone (+ 0,7 %), la marque a vendu 1 107 000 véhicules pour une croissance de 2,6 % principalement portée par C1, C3, Berlingo et son offre de monospaces. Sa part de marché augmente ainsi de 0,2 % (voir encadré). "Sur un marché de renouvellement caractérisé par une concurrence très rude, les parts de marchés ne peuvent que se grappiller", souligne Gilles Michel, directeur général de Citroën. En France, la marque progresse de 5 % et se distingue surtout sur le VP : 20 000 véhicules supplémentaires vendus (+ 7,5 %) pour un taux de pénétration de 13,4 % (+ 0,5 %). La famille C4 Picasso a tenu toutes ses promesses avec 72 700 immatriculations. Par ailleurs, en Espagne, Citroën conserve sa 1re place sur les m[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle