Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nova MS ouvre un programme véhicules d'occasion pour les garagistes

Nombreux sont les garages qui manquent de temps pour développer le VO. Nova MS entend les accompagner dans la tâche.

Nova MS ouvre un programme véhicules d'occasion pour les garagistes

Les agents de marque et les MRA désireux d'entrer de plain-pied dans le monde du véhicule d'occasion pourront désormais souscrire à l'offre de formation et d'accompagnement du cabinet Nova MS. Une solution qui prévoit aussi une batterie d'outils.

 

Après un an de réflexion et de mise au point, la nouvelle offre de formation de cabinet de conseil Nova MS est fin prête. Ce programme inédit, baptisé Power VO, s'adresse exclusivement aux agents de marque et aux MRA souhaitant se développer dans le commerce du véhicule d'occasion.

 

Nova MS propose concrètement des cycles de formation et d'accompagnement sur le terrain. "Cette population de garagistes est tellement concentrée sur le quotidien et le rythme d'entrée et de sortie des véhicules à l'atelier qu'elle n'a pas le temps de se poser pour porter des projets. Notre programme vient les y aider", explique Gilles Aubry, directeur conseil de Nova MS. Moyennant un tarif forfaitaire de 4 450 euros HT, les agents et MRA accèderont au service.

 

Au menu, Nova MS prévoit plusieurs étapes. D'abord, il est question de dispenser plusieurs formations distancielles de 90 minutes, d'ouvrir un accès à une bibliothèque de vidéos didactiques de 20 minutes. Ensuuite, un conseiller se rend sur place pour la mise en œuvre et accélérer la dynamique de l'activité de vente de véhicules d'occasion. Deux sessions de coaching à distance viennent valider les acquis. Enfin, les professionnels pourront  contacter un service d'aide pendant les 3 mois qui suivent.

 

Kit de démarrage d'activité

 

Un gros tiers des agents savent pratiquer le VO, mais une grande majorité a encore besoin d'un accompagnement, juge Gilles Aubry qui a conçu Power VO pour répondre à une demande pressante. Les constructeurs français n'ont pas souhaité adopter ce programme qui leur a été proposé, Nova MS s'en remettra donc à de la prospection directe pour sensibiliser la cible. Au-delà de la formation, le cabinet prévoit tout un écosystème. Une forme de kit de démarrage comprenant tous les outils nécessaires pour ceux qui le souhaitent.

 

Des discussions sont en cours et tout porte à croire que KeplerVO fournira les solutions informatiques, tandis que CarGarantie deviendra le partenaire garantisseur. Des spécialistes du juridique et de la logistique ajouteront leurs compétences. Nova MS négocie, enfin, avec un acteur de la pièce de rechange pour fournir les garagistes. "L'un des principaux défis reste l'approvisionnement en véhicules, recentre le sujet Gilles Aubry, nos fournisseurs potentiels sont déjà contactés", entend-t-il établir des relations avec ses clients.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Vincent Cobée, Citroën :

Avec la C5X, Citroën signe son retour sur le segment des grandes berlines, quatre ans après l'avoir quitté. Produite en Chine, comme la DS9, la C5X sera commercialisée en Europe à l'automne 2021.

François Larher, Audi :

En charge de l'activité occasion chez Audi France depuis octobre 2020, François Larher fait le point sur les dernières évolutions du label Audi Occasion:Plus et sur les ambitions de la marque aux anneaux

Renault affiche une part de marché en baisse mais se dirige vers des ventes saines

Renault continue de réorienter sa stratégie commerciale avec une baisse des immatriculations tactiques, ce qui explique sa part de marché en retrait depuis le début de l'année 2021. Une phase difficile

Le réseau Opel n’accepte plus les objectifs inatteignables !

Pour la première fois, le réseau Opel a affiché, en 2020, une rentabilité négative qui s'est encore fortement détériorée depuis le début de l'année. Michel Maggi, président du GNCO, va réunir

La Cour suprême autrichienne juge illégaux les contrats de distribution Peugeot

En Autriche, Peugeot vient de perdre en dernière instance face à un concessionnaire qui accusait le constructeur d'abus de position dominante. La Cour suprême de Vienne donne trois mois à Peugeot pour

Seres, l'autre marque chinoise qui veut se déployer en France

Seres, la marque chinoise appartenant à Dongfeng, poursuit son développement en France. Deux modèles électriques seront proposés en 2021 pour un objectif de 80 distributeurs sur le territoire.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page