Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La Fondation PSA investit sur les réparateurs de demain

12 élèves seront formés pendant deux ans et tenteront d'obtenir leur habilitation électrique.

La Fondation PSA investit sur les réparateurs de demain

L'organisme de mécénat du groupe tricolore s'associe à l'Ecaut, un établissement basé en Haute-Savoie, pour promouvoir la réparation du futur. Une première promotion de 12 élèves de Bac Pro va ainsi être formée aux véhicules hybrides et électriques.

 

En cette rentrée 2020-2021, l'Ecaut de Viuz-en-Sallaz (74), école spécialisée dans les métiers de l'automobile, enrichit son offre avec un nouveau cursus. Dans le cadre du projet "Former des jeunes aux métiers de la réparation automobile de demain", l'établissement haut-savoyard inaugure une nouvelle filière dédiée à ce sujet. La première promotion comprend 12 jeunes de Bac Pro qui suivront un cycle de formation de deux ans.

 

Durant cette période, ces élèves vont être formés à ce qui constitue assurément l'un des grands enjeux dans le futur pour le secteur automobile, à savoir, l'entretien et la réparation des véhicules électrifiés. Ils auront ainsi à leur disposition des modèles hybrides et électriques et se verront remettre, à l'issue de ces deux ans, une habilitation à la manipulation de ces technologies.

 

Aide au passage du permis de conduire

 

A l'heure où le catalogue du groupe PSA ne cesse d'être "plus vert", la Fondation PSA a joué un rôle majeur dans la création de ce cursus. "Depuis plusieurs mois, nous préparions ce projet et le financement significatif que cela représentait restait un verrou majeur. L’apport de la Fondation PSA a été déterminant", souligne Thierry Meynet, directeur de l'Ecaut.

 

"Cette formation permettra aux jeunes de Haute-Savoie de disposer d’un atout supplémentaire pour s’insérer dans le monde du travail", complète Karine Hillaireau, déléguée générale de la Fondation PSA. Outre la mise en place de cette formation, ce soutien se concrétisera aussi dans par le biais d'une aide au passage du permis de conduire et à l'achat de véhicules pour favoriser la mobilité collective des élèves.


 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Bonus dégressif, malus renforcé et bornes de recharge : les principales mesures du PLF 2021

Le gouvernement a présenté, ce lundi 28 septembre 2020, le projet de loi de finances 2021, statuant notamment sur certains dispositifs liés au secteur automobile. Au menu : prolongement du bonus, toutefois

Automobile : la distribution sous tension

Si les carnets de commandes sont pleins, les livraisons peinent à arriver et certaines ne pourront avoir lieu avant la fin de l'année. Ce sont pourtant les mises à la route qui permettront, ou non,

LS Group en bonne voie pour entrer dans le réseau Volvo

L'opérateur a notifié auprès de l'Autorité de la concurrence son intention de reprendre le groupe Defrance Automobiles, marquant son entrée dans le réseau Volvo.

Hervé Miralles :

Le groupe Emil Frey France a ouvert le plus grand centre de reconditionnement de véhicules d'occasion en France à Ingrandes (86). A terme, plus de 30 000 véhicules seront rénovés dans cette usine

Automobile : ce que le gouvernement pourrait retenir de la Convention Citoyenne pour le Climat

Publicité sur les produits émetteurs de CO2, indemnités kilométriques, bonus sur les électriques neufs et d'occasion, création d’un malus basé sur la masse… Quels sont les points de la Convention

Le groupe Hess vise cinq sites Renault Retail Group

L’opérateur du Grand Est devrait finaliser, d’ici la fin de l’année 2020, l’acquisition de cinq sites appartenant à Renault Retail Group. Cette opération lui permettrait de faire son entrée

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page