Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
PSA Retail ferme 11 sites sur sa plaque parisienne

PSA Retail a réalisé 24 millions d'euros d'investissements pour moderniser les 25 sites que le groupe a décidé de conserver dans la région Ile-de-France.

PSA Retail ferme 11 sites sur sa plaque parisienne

La filiale de distribution du groupe PSA annonce une réorganisation de sa présence en région parisienne. 11 sites seront fermés et les salariés redéployés dans les 25 succursales en périphérie de Paris qui sont conservées.

 

PSA Retail, réseau commercial du constructeur PSA, vient d'annoncer une vaste réorganisation de sa présence en région parisienne. Sur les 37 succursales de marque Peugeot, Citroën, DS Automobiles ou Opel, seules 25 continueront d'afficher les couleurs des marques. Ces 25 sites ont d'ailleurs d'ores et déjà fait l'objet de 24 millions d'euros d'investissement ces dernières années. 

 

11 sites seront donc fermés d'ici 2021. Citroën Nation, Peugeot Bobigny, Citroën République, Peugeot Neuilly, PSA Retail Saint-Didier, Peugeot Garches, Citroën Boulogne et République doivent fermer leurs portes d'ici la fin de l'année. Les sites de Peugeot Gare de l'Est, Peugeot Italie, Peugeot-Citroën Alesia et Citroën Bagneux fermeront dans le courant de l'année 2021. 

 

"C'est une décision prise après une analyse économique poussée. Mais cet exercice va se dérouler dans un souci sociétal et environnemental", explique un porte-parole du groupe qui précise qu'aucun salarié ne sera licencié et qu'une proposition d'emploi sera faite dans un des autres sites de la région parisienne. 255 personnes sont concernées, soit 20 % des salariés de la plaque PSA Retail Paris, qui emploie 1 303 personnes. 

 

Cette décision intervient alors que la rentabilité de la plaque parisienne du groupe est positive dans son ensemble mais avec de grandes disparités selon les concessions. En effet, dans certains cas, l'immobilier ne se prête plus aux nouvelles exigences de la distribution ou bien les sites sont trop proches les uns des autres. Ainsi, dans la ville de Garches (92), deux succursales PSA Retail cohabitent actuellement, mais seront réunies avant la fin de 2020. 

 

D'un point de vue économique, au-delà du poids financier de l'immobilier dans les grandes villes et surtout la région parisienne, les coûts d'exploitation sont devenus exorbitants et les investissements de plus en plus difficiles. De plus, le marché des véhicules neufs ne cesse de se contracter avec 13 227 immatriculations à particulier en 2019 contre 14 797 enregistrées en 2017. Sur ce marché parisien, Peugeot Retail affiche une part de marché de 18,25 %, Citroën de 7,4 % de DS Automobiles de 1,48%.

 

Renforcement du digital

 

Pour continuer d'accompagner ses clients franciliens, PSA Retail va poursuivre et développer ses services digitaux, tels que le Pick-Up and Delivery pour la livraison des véhicules, le Video Check pour l'atelier, le Self-service Après-vente 24/24 et l'élargissement des plages horaires. Un accord a d'ailleurs été signé pour que le personnel de l'après-vente passe à 39 heures par semaine au lieu des 35 heures légales jusqu'à la fin de l'année. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Hyundai : le pari payant de l'électrification

Le constructeur a connu depuis le déconfinement un volume d'activité qualifié d’extraordinaire. La conséquence d'une stratégie décidée pendant la crise : miser plus que jamais sur ses modèles

Carlos Gomes à la direction générale de BYmyCAR

Le groupe BYmyCAR ouvre pour la première fois de son histoire son capital au management et accueille à cette occasion un nouvel homme fort, Carlos Gomes, qui en devient directeur général.

Daimler souhaite vendre l'usine d'Hambach

Le groupe allemand, qui fabrique des Smart depuis 1998 en Moselle, vient d'annoncer son intention de vendre le site d'Hambach. Cette usine devait pourtant produire des modèles électriques de Mercedes.

Ivan Segal, Renault :

En juin 2020, le groupe Renault a gagné 1,5 point de part de marché avec 71 612 immatriculations, en hausse de 6,5 %. Les marques Renault et Dacia profitent pleinement de la prime à la conversion qui pèse

Peugeot condamné en Autriche pour abus de position dominante

Le tribunal des ententes de Vienne a condamné Peugeot pour abus de position dominante et restriction de la liberté de prix, face à un concessionnaire de la marque. Le constructeur devrait faire appel

PSA : les actionnaires confirment la fusion

Les actionnaires de PSA, réunis en assemblée générale ce jeudi 25 juin 2020, ont voté à 99 % les résolutions appuyant le principe et le schéma initial de la fusion avec FCA. Un mariage toujours

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page