Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Mélanie Lane prend la tête de NewMotion

Mélanie Lane a occupé depuis deux décennies différents postes dans le domaine du marketing, du commerce et du développement commercial.

Mélanie Lane prend la tête de NewMotion

Après plus de 20 ans passés dans les rangs de Shell, Mélanie Lane est promue PDG de la filiale du groupe, spécialisée dans les solutions de recharge pour véhicules électriques.

 

 

Ça bouge à la tête de NewMotion. En poste depuis 2015, Syste Zuidema cède les commandes de la filiale du groupe Shell, spécialisée dans les solutions de recharge pour véhicules électriques, à Mélanie Lane. Cette dernière, basée aux Pays-Bas, a pris ses fonctions le 1er avril 2020.

 

Elle évolue dans les rangs du pétrolier depuis plus de 20 ans et y a occupé différents postes dans le domaine du marketing, du commerce et du développement commercial. Ayant pris ses fonctions au moment de la pandémie de Covid-19, Mélanie Lane a fait de la sécurité des salariés, des clients et des partenaires de NewMotion sa priorité.

 

Une présence dans 36 pays

 

La nouvelle présidente-directrice générale s'est déclarée "ravie de rejoindre cette équipe". "Les solutions de recharge pour véhicules électriques ne sont qu’au début de leur réelle montée en puissance, et sont une étape essentielle dans l’adoption massive des véhicules électriques par les conducteurs. C’est pourquoi, nous continuerons à développer notre activité pour faciliter un avenir énergétique plus propre et plus intelligent", ajoute-t-elle.

 

NewMotion gère à ce jour plus de 64 000 ponts de recharge à domicile, en entreprise et dans divers lieux publics à travers l'Europe. L’entreprise propose en outre un vaste réseau itinérant, qui donne accès à plus de 142 000 points de recharge dans plus de 36 pays. Plus de 272 000 conducteurs utilisent déjà la carte de recharge ou l'application NewMotion.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault : 2 milliards d'euros d'économies d'abord, la relance viendra plus tard

Renault confirme un plan drastique d'économies qui aboutira à la suppression de 14 600 emplois dans le monde dont 4 600 en France. Le groupe doit baisser ses coûts et redimensionner son outil industriel

Nissan revoit ses priorités

Après que le constructeur a dévoilé une perte nette de 5,7 milliards d'euros pour l'exercice 2019-2020, son plan stratégique prend un relief tout particulier. D'ici 2023, l'heure est aux économies

Quels changements pour l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi ?

Terminée la course aux volumes, l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a dévoilé sa nouvelle stratégie de leader-follower sur les plateformes, les technologies et les régions. D'ici 2025, l'Alliance

Bonus, primes, bornes, subventions... l'Etat casse sa tirelire pour l'auto

Emmanuel Macron promet 8 milliards d'euros d'aide au secteur pour que la France devienne un grand pays de production de voitures propres. Parmi les mesures annoncées, un bonus de 5 000 euros accordé

Louis-Carl Vignon, Ford France :

A l'heure de la réouverture des showrooms, Louis-Carl Vignon, le directeur général de Ford France, revient sur cette reprise tant attendue. Les premiers retours sont bons et éclairent, un peu, une fin d'année

Bilan mitigé pour les distributeurs du groupe Volkswagen

Le réseau Volkswagen souligne la réactivité du groupe en matière de mesures de sauvegarde des affaires et en faveur de la reprise. Toutefois, quelques maladresses ont pu entacher la communication entre

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page