Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault et Carizy veulent profiter du VO CtoC

La future plateforme CtoC implique systématiquement le réseau physique comme tiers de confiance à valeur ajoutée.

Renault et Carizy veulent profiter du VO CtoC

La marque française et la start-up devenue sa filiale vont lancer, en février 2020, une plateforme VO inédite. Elle aura pour but de mettre en relation les particuliers tout en impliquant le réseau Renault. Premiers éléments de compréhension.

 

Les équipes de Renault ont-elles trouvé la recette pour s'impliquer sur le marché des VO entre particuliers ? Avec la contribution de Carizy, la filiale du groupe spécialisée dans le domaine acquise en novembre 2018, il a été bâti une plateforme d'un genre nouveau et dont l'enjeu porte sur la capacité de la marque à prendre pied durablement sur le segment des VO en CtoC, soit un périmètre qui pesait encore 61% des ventes du secteur en 2019.

 

L’information a été délivrée par Nicolas Lemaignen, le directeur des véhicules d'occasion de la marque au losange, au cours d’un entretien accordé au Journal de l’automobile à paraître prochainement. "Nous lancerons ce nouveau service de vente de véhicules, en février 2020", a-t-il révélé.

 

Cette plateforme viendra en complément de celle exploitée par Carizy, mais avec une spécificité de taille : l’implication systématique des distributeurs du réseau physique. "Nous voulons apporter de la valeur aux membres de Renault Occasions", souligne le directeur.

 

En effet, le parcours balisé par Renault et la start-up amène le vendeur et l’acheteur à se rencontrer en point de vente. "Nos représentants auront alors la mission de sécuriser la transaction, explique Nicolas Lemaignen. Ils effectueront les contrôles avec un œil expert ». Ce qui devrait ouvrir un droit à la garantie quelle que soit la marque du véhicule.

 

Le responsable n’a pas dévoilé les modalités précises du modèle économique et donc du mode de rémunération des partenaires, mais on devine qu’outre les services additionnels, ce schéma va favoriser la fidélisation à l’après-vente.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Peugeot 3008 reste le véhicule le plus produit en France

Pour la deuxième année consécutive, le SUV Peugeot est le véhicule le plus produit dans l'Hexagone. Avec 245 932 exemplaires, il devance la Toyota Yaris et le Peugeot 2008.

Les comptes de Renault dans le rouge en 2019

Le groupe français a annoncé une perte de 141 millions d'euros au titre de l'année 2019. Pour la première fois depuis la crise de 2009, le constructeur perd de l'argent et doit mettre en place un vaste

Gilles Le Borgne, élu Homme de l'année automobile

Directeur de l'ingénierie du groupe Renault et membre du comité exécutif, Gilles Le Borgne a remporté l'élection de l'Homme de l'année, organisée par le Journal de l'Automobile. Les membres du jury

350 000 primes à la conversion accordées en 2019

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a tiré le bilan de la prime à la conversion en 2019. Résultat : un nombre record de dossiers, malgré le resserrement des conditions d'attribution,

Les usines automobiles bientôt en panne de pièces venant de Chine ?

L'épidémie de Coronavirus se fait également sentir dans les usines hors de Chine. Après que Hyundai, Toyota, Volkswagen et FCA ont suspendu la production de certains sites, les équipementiers de la Fiev

LS Group ouvre son showroom Bugatti

Le groupe Lamirault-Schumacher conforte son pôle luxe en ouvrant officiellement, à Neuilly-sur-Seine, les portes de la seule et unique concession française Bugatti. La marque de luxe revient dans la capitale

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page