Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les locations de véhicules ont coûté plus cher en 2019 selon Carigami

Le nombre moyen de jours de location a baissé à 5,7 en 2019.

Les locations de véhicules ont coûté plus cher en 2019 selon Carigami

La plateforme de réservation de location de véhicules a présenté son rapport annuel. Entre autres indicateurs, on découvre une hausse du prix moyen facturé à la semaine, en France comme dans le monde.

 

En 2019, il fallait dépenser deux euros de plus pour louer une voiture. C'est en effet l'augmentation du tarif moyen pour une semaine de location, constatée en France par Carigami, au cours de l'année écoulée. Les clients ont été facturés 212 euros par semaine, contre 210 euros en 2018, chez les loueurs de courte durée. Une tendance en accord avec les observations internationales, puisque les factures s'étaient élevées en moyenne à 236 euros, contre 232 euros en 2018.

 

Ce constat est issu du rapport annuel publié par la plateforme de réservation de véhicules de location et qui analyse plus de 820 000 dossiers. Il apparait dans ce bilan que les clients ont réduit la durée de consommation, en louant en moyenne 5,7 jours par contrat, contre 6,1. La ville de Fort-de-France trône dans cette catégorie avec un durée moyenne de 10,2 jours. A l'inverse, les loueurs enregistrent des locations de 3,4 jours à Nancy et Vannes.

 

La paralysie découlant du mouvement de grève a engendré une surconsommation des services de location de véhicules. Selon Carigami, les villes de Paris et de Lyon ont tout particulièrement vu leur volume exploser. Dans la Capitale, le nombre de réservations a bondi de 39 %, tandis qu'il progressait de 10 % à Lyon.

 

Comme le trio de tête n'a pas changé en Métropole, avec Paris, Marseille et Nice sur le podium des villes où le volume de locations est le plus haut, le sommet du classement par pays est un calque de l'an passé. Les clients de Carigami privilégient encore cette année la France (35 % des contrats vs 38 % en 2018), les Etats-Unis (15 % vs 13 % en 2018) et le Portugal (9 % comme l'année précédente).

 

Surtout, à en croire les avis déposés en ligne, les clients placent Sixt au-dessus de la mêlée. La note de 9,19 obtenue par le loueur allemand le place devant Alamo (9,02) et Thrifty (8,7).


 

Copyright photo : Sixt

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Dorothée Bonassies :

Après un quatrième record consécutif en 2019, l'état-major de Skoda France reste sur le pont pour confirmer cette trajectoire ascendante. Cette année, la marque vise 41 000 livraisons (+10 %) et une part

Eden Auto rachète le pôle premium de Parot

Le groupe Eden Auto est en passe, selon une déclaration à l’autorité de la concurrence, de reprendre les affaires du pôle premium du groupe Parot articulé autour de sites BMW et Mini.

Eric Wepierre nommé à la tête de Mitsubishi Europe

Mitsubishi Europe annonce l’arrivée à sa direction générale d’Eric Wepierre. L’ex-patron d’Opel succédera, à compter du 1er février 2020, à Bernard Loire qui rejoint quant à lui Maserati.

Le groupe Como inaugurera un showroom EQ d'ici fin 2020

Pour mettre en lumière sa gamme 100 % électrique EQ, Daimler inaugure de nouveaux showrooms dédiés. L’un des premiers ouvrira ses portes à Paris, à l’initiative du groupe Como, distributeur d’envergure

Le groupe Dugardin entre chez Mitsubishi

Le groupe nordiste et la marque japonaise vont officialiser leur coopération naissante. Une première concession va ouvrir dans le fief du distributeur, près de Lille (59). D'autres inaugurations sont

Les ventes mondiales de PSA en berne

En 2019, le groupe français a vu ses ventes chuter de 10 %, à moins de 3,5 millions d’unités à travers le monde. Toutes les marques, sauf DS, sont dans le rouge, ainsi que la plupart des grandes

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page