Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
ZF confie les nouvelles mobilités à Thierry Métais

Thierry Métais a pris la direction des Nouvelles mobilités pour le groupe ZF, le 1er juillet 2019.

ZF confie les nouvelles mobilités à Thierry Métais

Jusqu'à présent vice-président en charge des ventes de l'équipementier, Thierry Métais inaugure une nouvelle fonction au sein de ZF. Il s'est vu confier le développement des nouvelles mobilités.

 

ZF se donne les moyens de mettre en œuvre sa stratégie de diversification. L'équipementier allemand a ouvert un poste de vice-président en charge des nouvelles mobilités qui a été confié à Thierry Métais. Jusqu'à présent vice-président des ventes, il a changé de périmètre depuis le 1er juillet 2019 et a conservé par ailleurs son rôle de président de ZF France.

 

Repositionné, ses attributions vont l'amener à traiter avec les constructeurs automobiles, les opérateurs de transport ou encore les fournisseurs d'engins de mobilité individuelle. Pour mémoire, il est notamment l'instigateur de la prometteuse relation entre ZF et Transdev. "Ma mission d'alors m'a obligé à me recentrer sur les ventes, mais je vais pouvoir réactiver des pistes", se réjouit Thierry Métais. Dans son catalogue, il fera la promotion des navettes autonomes soutenues par l'équipementier, dont eGo Moove et 2Getthere, mais aussi de solutions telles que Car eWallet ou des systèmes dédiés à l'amélioration du confort dans les véhicules partagés.

 

Titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts & Métiers et d’un MBA de l'INSEAD,  Thierry Métais a rejoint TRW Automotive en 2003 en tant que directeur grands comptes pour mettre en œuvre et développer une nouvelle organisation transversale des ventes, après avoir fait ses armes chez Autoliv Klippan. En 2009, Il a été nommé PDG de TRW Paris. Quand ZF reprend le groupe TRW, en 2015, Thierry Métais devient vice-président des ventes pour tout le nouveau périmètre du groupe de Friedrichshafen et devient également président de ZF France.

 

En 2018, il a été élu président du conseil d’administration de l’Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers (Arts & Métiers ParisTech).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur au 1er août 2019

Contre toute attente et sans concertation avec la filière automobile, le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Comme prévu,

Année noire en perspective pour le salon de Francfort

Grand-messe de l'automobile, en alternance avec le Mondial de Paris, le salon de Francfort va sans doute vivre sa pire édition en septembre 2019. La liste des constructeurs absents ne cesse de s'allonger.

Le partenariat VO entre GGP et Norauto prend forme

La collaboration entre le groupe GGP et le réseau de centres autos se précise avec le lancement du panneau "Les Occasions Norauto". L’enseigne recrute en effet ses futurs commerciaux dans près d’une

Le CNPA réclame le maintien des VO et du diesel dans le système de prime à la conversion

A l'occasion du comité stratégique de la filière automobile, Francis Bartholomé, président du CNPA, a lancé une alerte au Premier ministre et dénonce une communication difficilement lisible. La stabilité

Damien Pichereau, député :

Damien Pichereau figure dans le Top 50 des députés les plus influents dans le secteur du transport. Cet élu LaREM dans la Sarthe, a été très actif lors des discussions de la loi LOM. CO2, malus...

Rebondissement dans le litige qui oppose le groupe Midi Auto à PSA

Alors que la procédure sur l'exécution du contrat de distributeur de pièces de rechange PSA du groupe Midi Auto n'est pas encore terminée, Me Renaud Bertin, avocat de MA pièces Auto Bretagne, produit

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page