Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Autoconsultant pratique le recrutement durable

Stéphane Gomez, dirigeant d'AutoConsultant.

Autoconsultant pratique le recrutement durable

Pour éviter un turn-over trop important dans la distribution, le cabinet Autoconsultant, dirigé par Stéphane Gomez, a décidé de développer la reconversion professionnelle dans l’automobile. Celle-ci représente deux-tiers de l'activité du cabinet.

 

Autoconsultant a décidé de développer ce que Stéphane Gomez appelle le recrutement durable. En moyenne, dans les métiers de la vente automobile, le taux de turn-over oscille autour des 15 %. La "chasse" aux talents fait rage dans le secteur entraînant une raréfaction de bons profils. Pour pallier ce manque, le cabinet s'est fait une spécialité de la reconversion de professionnels issus d'autres domaines d'activité. Bien sûr, le recrutement traditionnel se poursuit mais les difficultés rencontrées par les responsables ressources humaines dans la distribution a nécessité quelques ajustements.

 

Si l’alternance, qui correspond en moyenne à 30-35 % des entrées dans un groupe, possède de nombreux avantages (profils de candidats évolutifs), la contrepartie se traduit par la lourdeur de la formation et l’investissement financier.

 

Tests de comportement et de culture générale

 

L’évolution en interne, qui représente environ 20 % des recrutements, permet également de reconvertir en interne par exemple des magasiniers en réceptionnaires ou en mécaniciens rapides dont la demande est plus importante. "Pour un groupe, recruter en interne une personne en deçà des compétences demandées par la fonction et l’accompagner sur la prise de fonction est moins onéreux qu’un recrutement externe", précise Stéphane Gomez.

 

Enfin, la troisième solution consiste à favoriser cette reconversion de salariés émanant d’autres secteurs. Cette possibilité représente désormais 30 % des recrutements. "Mais dans ce cas, le plus important n’est pas la formation en elle-même mais bien le recrutement. C’est un vrai travail et il ne faut pas se tromper. C’est ce que j’appelle l’écologie RH", sourit Stéphane Gomez. En réalité, tous les stagiaires sont recrutés localement et passent des tests techniques de comportement et de culture générale.

 

Une majorité de vendeurs

 

"En moyenne sur 50 CV retenus, 10 personnes passent le stade des entretiens, 3 profils sont envoyés aux groupes de distribution et un seul est retenu", poursuit le dirigeant d’Autoconsultant. Côté formation, la démarche est plus simple et reste portée financièrement par Pôle Emploi.

 

A lire également  : Le GNCO boucle la deuxième session de son académie

 

L'activité reconversion représente désormais 65 % des actions du cabinet et concerne en réalité presque toutes les activités d'une concession. Sur les 430 personnes recrutées et formées en 2018 la moitié étaient des vendeurs, 10 % des websellers, 10 % des réceptionnaires, 20 % des mécaniciens rapides. Actuellement, la répartition évolue avec une part plus importante de websellers et de mécaniciens rapides. "Nous sentons une réelle montée en puissance de ces fonctions, dans les centres d'appels et pour les ventes digitales", conclut Stéphane Gomez.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'incontournable mais problématique vente en ligne

La majorité du parcours client est déjà digitalisé mais l'ultime acte, l'achat, peine encore à être dématérialisé. Tous les constructeurs traditionnels mènent des expérimentations pour faire

L'arrêt des voitures thermiques coûtera plusieurs centaines de milliards d'euros

En 2040, le gouvernement a prévu la fin de la commercialisation des voitures thermiques. Mais le coût de cette décision est-il bien mesuré ? Un rapport parlementaire parle de plusieurs centaines de milliards

Renault nomme en France, en Europe et en Chine

La France, l'Europe mais aussi la Chine et la zone Pacifique sont au centre des nominations que Renault vient d'annoncer.

Carlos Tavares, PSA :

Le patron de PSA prévoit un impact sur l’ensemble de la filière automobile dès la mise en œuvre des normes d’émission de CO2 en 2021. Le groupe pilote d’ores et déjà ses niveaux de stocks

Les immatriculations 2018 de véhicules diesel ont encore baissé en Europe

Les dernières statistiques de l'Acea montrent un recul de 18,3 % des immatriculations de véhicules diesel dans l'Union européenne en 2018, au plus grand bénéfice de l'essence. La part des véhicules

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page