Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Garac, toutes voiles dehors

Raymond Vié (président) et Laurent Roux (directeur général), en mai dernier, à l'occasion des 70 ans de l'établissement.

Le Garac, toutes voiles dehors

Après avoir enregistré d'excellents résultats lors des derniers examens, la célèbre école argenteuillaise confirme son attractivité avec près de 1 400 jeunes accueillis en cette rentrée, dont 700 en apprentissage.

 

Tous les feux sont au vert pour le Garac. Avec un taux de réussite aux examens évalué à 97 %, la promotion 2018 de l'Ecole nationale des professions de l'automobile a surpassé l'objectif de 95 %, initialement attendu pour 2019, que s'était fixé la direction de l'établissement. Sur les 24 cursus dispensés, 14 réalisent même un sans-faute avec 100 % de réussite, ce qui est également le cas des élèves accueillis à l'internat.

 

Ce dynamisme de l'école argenteuillaise s'est confirmé lors de la rentrée 2018-2019. Le Garac enregistre à cette occasion de nouveaux records de fréquentation avec 1 366 jeunes en formation, dont 700 en apprentissage, 581 sous statut lycéen et 85 en CQP (Certificat de qualification professionnel). Parmi eux, l'établissement rassemble 52 jeunes filles, à 70 % dans les formations techniques.

 

96 % d'insertion en sortie de diplôme

 

Autre preuve de l'attractivité de l'établissement, celui-ci consolide ses relations privilégiés avec les entreprises du secteur qui accueillent ses élèves et apprentis. Résultat : 96 % des diplômés trouvent un emploi au terme de leur formation au Garac.

 

En septembre dernier, le Garac a inauguré une seconde antenne dédiée à l'enseignement supérieur sur le Campus des Services de l'Automobile et de la Mobilité (Guyancourt). La formation d'ingénieur en mécatronique et le CQP réceptionnaire après-vente y sont désormais dispensés en attendant d'autres cursus tels que la licence OMSA (Organisation et management des services automobiles) qui y fera son apparition à la rentrée 2019.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page