Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Selenia Classic

Selenia Classic

Petronas a récemment lancé sa nouvelle ligne premium Selenia Classic, une réédition exclusive de lubrifiants pour voitures anciennes développés spécialement pour les moteurs du groupe FCA.

 

Petronas fait un clin d’œil au passé en commercialisant désormais la ligne premium Selenia Classic, une réédition de lubrifiants pour voitures anciennes développés spécialement pour les moteurs du groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles). Ainsi, sous les appellations Huile Fiat, VS et Selenia qui ont marqué l’histoire des années 40 aux années 90, le pétrolier malaisien fait renaître les lubrifiants mythiques de l’époque avec de nouvelles formules, visant à offrir la meilleure technologie actuelle aux moteurs du passé.

 

Trois produits différents qui retracent les étapes marquantes du développement du lubrifiant pour les véhicules du groupe Fiat dont l’histoire plus que centenaire est retracée sous la marque Petronas propriétaire de la marque Selenia, aujourd’hui encore le seul lubrifiant de premier plein des véhicules du groupe FCA et recommandé dans le réseau de distribution du constructeur.

 

Dans la pratique, les bidons vintage conçus en collaboration avec la division FCA Heritage reproduisent fidèlement les graphismes de l’époque et redonnent vie aux symboles et croquis de graphismes célèbres tel 'l’homme blanc" de Marcello Nizzoli. Une stylisation du mécanicien qui, durant les courses des années 50, assistait le pilote et qui est restée, durant plus de cinquante ans (même s’il a subi différentes évolutions) le symbole de l’huile Fiat (et notamment de la Fiat 500) à côté de l’automobiliste. Déclinée en viscosité 20W-50, la nouvelle formule offre des propriétés anti-usure, antioxydante, et lutte contre les dépôts.

 

En passant à des années plus récentes, Petronas redonne naissance à la marque VS, la première huile totalement synthétique dont la renommée est liée, d’un point de vue historique, à la Fiat 131 Abarth qui a remporté trois championnats du monde constructeurs entre la fin des années 70 et le début des années 80, ainsi qu’à la Lancia Stratos. Si le bidon symbolise la route, la nouvelle formule VS + en 15W-40 a été réinventée pour éviter la formation de dépôts et prévenir la corrosion.

 

Et puis, afin de ne pas négliger les années qui ont marqué le succès des nouveaux modèles Alfa Romeo aux lignes sportives épurées, telles les GTV et autres 155, Petronas fait revivre le bidon rouge Alfa consacré à la marque de Biscione dont les moteurs performants des années 90 exigent des lubrifiants à prestations élevées, en mesure de garantir leur fiabilité. De fait, la Selenia Alfa est déclinée dans la viscosité 10W-40.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le gouvernement propose un barème du malus moins sévère

Un amendement visant à assouplir le barème du malus a été déposé par le gouvernement dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2019. La grille débuterait toujours à 117 g/km

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page