Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Rétromobile change de directeur

Jean-Sébastien Guichaoua devient le directeur de Rétromobile.

Rétromobile change de directeur

Jean-Sébastien Guichaoua devient directeur du salon Rétromobile, succédant à François Melcion qui a passé 43 ans au cœur de cet événement.

 

Le temple de la voiture ancienne a un nouveau guide. Rétromobile va changer de mains. En effet, François Melcion, quarante-trois années d'implication au compteur, transmet les rênes à Jean-Sébastien Guichaoua qui restera épaulé par l'équipe actuelle composée d'Elodie Chauderlot, Thierry Farges, Emmanuel Cohedali et Cyril Brevier.

 

"Nous nous réjouissons du succès durable de Rétromobile et nous tenons particulièrement à remercier François Melcion qui a contribué activement à faire de ce salon ce qu’il est aujourd’hui", a indiqué Renaud Hamaide, président du groupe Comexposium. Rappelons simplement que, durant les cinq dernières années, la fréquentation du salon a augmenté de 55 %, passant de 70 184 visiteurs en 2012 à 105 000 en 2018.

 

Jean-Sébastien Guichaoua, diplômé de la Toulouse Business School, a travaillé pendant une dizaine d'années chez des constructeurs (notamment Citroën Allemagne et Mercedes-Benz France) avant de devenir responsable du développement des salons Equip Auto et Solutrans au sein du groupe Comexposium.

 

"Je suis heureux de partager mon expérience automobile et des événements au profit de ce superbe salon. Rétromobile est une formidable machine à rêver et nous allons continuer à entretenir la passion qui est depuis le début le dénominateur commun de toutes les éditions du salon", a déclaré, dans un communiqué, Jean-Sébastien Guichaoua.

 

"Je sais que Jean-Sébastien, de par son expérience dans le domaine automobile, continuera à développer et à dynamiser cet événement, qui -– plus qu’un salon -– est devenu un véritable rendez-vous de passionnés et d’experts. Nous sommes heureux de continuer à faire partie de cette communauté de passionnés", a indiqué Simon Foster, directeur général du groupe Comexposium.

 

Rendez-vous est donc pris, du 6 au 10 février 2019, pour découvrir Jean-Sébastien Guichaoua à la tête d'une édition qui s'annonce déjà très chargée et festive avec notamment le centenaire de la marque Citroën. François Melcion ne sera toutefois pas très loin : "Je serai toujours présent dans les allées de ce salon qui m’est cher, et je resterai présent et actif auprès des équipes tout au long de l’année."

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Prime à la conversion : les caisses sont vides !

Victime de son succès, le dispositif de la prime à la conversion semble bloqué. Alors que 100 000 primes avaient été budgétées par Bercy, plus de 250 000 demandes devraient être enregistrées

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page