S'abonner

Maxus eDeliver 7 : l’alternative chinoise

Publié le 20 mai 2024

Par Robin Schmidt
4 min de lecture
Lancée en novembre sur le marché français, la marque chinoise Maxus s’apprête à ajouter un quatrième modèle à sa gamme de véhicules utilitaires. L’eDeliver 7, qui débarquera en concessions au mois de juin 2024, viendra concurrencer les Renault Trafic E-Tech et autres Peugeot e-Expert.
Maxus eDeliver 7
Le Maxus eDeliver 7 débarquera en concessions au mois de juin et sera proposé à partir de 41 990 € HT. ©Maxus

Fondée à Shanghai en 2011, la marque chinoise Maxus a posé ses valises en France au mois de novembre 2023. Elle propose déjà dans son catalogue deux utilitaires électriques, l’eDeliver 3 et l’eDeliver 9, ainsi qu’un pick-up également 100 % électrique, le T90EV.

 

Ces trois véhicules sont aujourd’hui vendus dans 26 concessions, de 13 distributeurs différents, parmi lesquels figurent notamment les groupes Jean Lain Mobilités, Amplitude, Tressol Chabrier, Vidal ou encore Marty. Maxus a par ailleurs entamé des discussions avec d’autres groupes de distribution, dans le but d’atteindre un réseau de 70 points de ventes et réparation avant la fin de l’année.

 

A lire aussi : Antoine Maria, Maxus : "Un objectif de 2 000 ventes en 2024"

 

Pour sa première année complète de commercialisation, le constructeur a donc pour ambition d’écouler pas moins de 2 000 unités. Son directeur général, Antoine Maria, s’estime néanmoins confiant dans l’atteinte de cet objectif et mise sur l’arrivée de deux nouveautés en 2024 : le Deliver 5 et l’eDeliver 7.

 

Si le premier n’arrivera en concessions qu’en octobre prochain, l’eDeliver 7 sera quant à lui lancé dans l’Hexagone dès le mois de juin. Positionné entre l’eDeliver 3 et l’eDeliver 9, ce nouvel utilitaire viendra notamment concurrencer les Renault Trafic E-Tech et Peugeot e-Expert. Une version diesel, baptisée Deliver 7, sera également proposée au catalogue dès son introduction sur le marché français.

 

Trois places à l'avant

 

À l’intérieur, l’eDeliver 7 dispose de trois places à l’avant. Le nouvel utilitaire de Maxus embarque également un large éventail d’équipements disponibles de série, offrant à ses passagers un bon niveau de confort. On retrouve par exemple un volant chauffant multifonction, des feux à LED, ainsi que des sièges chauffants pour le conducteur et les passagers.

 

L’eDeliver 7 se démarque aussi par ses nombreuses aides à la conduite, parmi lesquelles figurent notamment le freinage automatique d'urgence, la caméra 360 degrés, les radars de stationnement avant et arrière, ou encore le système d'alerte de franchissement de ligne et d’aide au maintien dans la voie.

 

Maxus eDeliver 7 interieur

Cet écran central tactile de 12,3 pouces ne propose pas de système de navigation. ©Maxus

 

Côté technologie, le fourgon chinois possède un écran central tactile de 12,3 pouces. Seul bémol, celui-ci n’inclut pas de système de navigation et est seulement compatible en filaire USB avec Apple CarPlay et Android Auto.

 

Deux batteries de 77 et 88 kWh

 

Pour répondre à tous les besoins des professionnels, l’eDeliver7 se décline en L1H1, L2H1 et L2H2, lui permettant d’offrir de 5,9 m3 à 8,7 m3 de volume chargement et jusqu’à 1 200 kg de charge utile. La longueur varie de 4,998 m à 5,364 m selon les versions alors que sa hauteur s’échelonne de 1,99 m à 2,39 m.

 

Maxus eDeliver 7 volume

Le Maxus eDeliver 7 propose une charge utile allant jusqu'à 1 200 kg. ©Maxus

 

L’eDeliver 7 est proposé avec deux capacités de batteries, de 77 et 88 kWh, permettant d'offrir une autonomie WLPT comprise entre 310 et 370 km. La machine électrique affiche une puissance de 150 kW, soit 204 ch. La gamme devrait être complétée en fin d'année par une version quatre roues motrices.

 

Disponible dans un seul niveau de finition, les tarifs de Maxus eDeliver 7 débutent à 41 990 euros HT pour culminer à 46 990 euros HT, selon la carrosserie et la batterie choisies. Le constructeur n’a pas encore dévoilé les tarifs de sa version diesel.

 

Dans tous les cas, l'utilitaire chinois bénéficie d'une garantie de 5 ans ou 100 000 km, à laquelle s'ajoute une spécifique pour les versions électriques où l'accu est garanti pendant 8 ans ou 250 000 km.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle