S'abonner
Industrie

Brembo va planter 14 000 arbres au Kenya

Publié le 15 novembre 2021

Par Louis Choiset
2 min de lecture
L’équipementier spécialiste des systèmes de freinage célèbre ses 60 ans avec la plantation de plus de 14 000 arbres sur les terres kenyanes. Brembo a mené cette initiative en partenariat avec la plateforme Treedom.
Parmi les arbres plantés par Brembo figurent des espèces fruitières et non fruitières adaptées à l'environnement local et aux besoins de sa population.
Parmi les arbres plantés par Brembo figurent des espèces fruitières et non fruitières adaptées à l'environnement local et aux besoins de sa population.

Réduction des émissions de CO2 et soutien aux communautés locales, telles sont les ambitions de l'action menée par Brembo en partenariat avec Treedom. L'équipementier automobile annonce en effet la plantation de plus de 14 000 arbres dans la région du lac Victoria, au Kenya.

 

En 2018, l’entreprise avait rejoint l'Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable. Cette "forêt Brembo" contribuera à la réalisation de 10 des 17 objectifs de ce plan d'actions, en apportant des bénéfices autant sociaux qu’environnementaux.

 

A lire aussi : Brembo devient actionnaire minoritaire de Pirelli

 

Ce futur massif forestier répond aux attentes de la population locale et se marie parfaitement avec son environnement. Son développement sera accompagné par 1 300 agriculteurs soutenus par une ONG. Le rôle de Treedom, plateforme en ligne, est de suivre l’évolution de cette étendue forestière à distance.

 

"Brembo a une forte culture de la durabilité, qui se reflète dans notre utilisation attentive des ressources, le recyclage des matériaux, la réduction des émissions, et dans notre stratégie qui vise à développer des produits toujours plus écologiques. La forêt ne représente qu'un aspect de notre engagement global avec lequel nous reprenons l'initiative des Nations Unies, qui invitent non seulement les gouvernements et les individus, mais aussi les entreprises à jouer un rôle actif", déclare Cristina Bombassei, responsable RSE chez Brembo.

 

L'équipementier tient à devenir une entreprise neutre en carbone d’ici 2040 et cette forêt pourrait l’aider à atteindre cet objectif. Selon les estimations, c’est plus de 7 000 tonnes de CO2 qui pourraient être absorbées par ces 14 000 arbres sur une période de dix ans.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle