S'abonner
Distribution

Vente aux enchères : “une passe difficile”

Publié le 14 juillet 2006

Par Alexandre Guillet
3 min de lecture
En 2005, l'activité des sociétés de ventes aux enchères de VO a ralenti sa croissance du fait de la fermeture du marché algérien. Avec un total de 873 millions d'euros de transaction (hors taxes et frais), l'activité de ventes aux enchères de véhicules d'occasion a continué...
En 2005, l'activité des sociétés de ventes aux enchères de VO a ralenti sa croissance du fait de la fermeture du marché algérien. 
Avec un total de 873 millions d'euros de transaction (hors taxes et frais), l'activité de ventes aux enchères de véhicules d'occasion a continué...
En 2005, l'activité des sociétés de ventes aux enchères de VO a ralenti sa croissance du fait de la fermeture du marché algérien. Avec un total de 873 millions d'euros de transaction (hors taxes et frais), l'activité de ventes aux enchères de véhicules d'occasion a continué...
...de progresser en 2005 mais sur un rythme moins soutenu (+ 6,8 % contre + 21 % en 2004). En décembre dernier, la concurrence était telle que Christian Giacomotto, président du conseil des ventes a dû rappeler à l'ordre la profession qui accordait trop facilement des garanties de prix (avances sur les ventes) aux vendeurs, aux risques de mettre en danger leur équilibre financier. "Ce n'est pas notre cas, affirme Agnès Berthaume de BCA France, et c'est sans doute l'autre raison, avec la fermeture du marché [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle