S'abonner
Distribution

Vendre dans les grands centres urbains

Publié le 6 octobre 2006

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Quand les volumes de vente d'un modèle sont insuffisants pour rentabiliser sa production, les constructeurs savent s'associer. Alors pourquoi ne le font-ils pas pour la distribution dans les grands centres urbains ? Les grands centres urbains coûtent cher à ceux qui s'y installent,...
Quand les volumes de vente d'un modèle sont insuffisants pour rentabiliser sa production, les constructeurs savent s'associer. Alors pourquoi ne le font-ils pas pour la distribution dans les grands centres urbains ?
Les grands centres urbains coûtent cher à ceux qui s'y installent,...
Quand les volumes de vente d'un modèle sont insuffisants pour rentabiliser sa production, les constructeurs savent s'associer. Alors pourquoi ne le font-ils pas pour la distribution dans les grands centres urbains ? Les grands centres urbains coûtent cher à ceux qui s'y installent,...

...qu'il s'agisse de concessionnaires ou des constructeurs eux-mêmes, à travers leurs succursales. Personne ne peut cependant se permettre de les négliger, pour des raisons évidentes. La question a été affrontée, pour l'essentiel, de deux façons, qui d'ailleurs peuvent très bien coexister pour une même marque : les constructeurs ont ouvert des succursales de vente directe ; ou bien ils se sont résolus à assurer une rentabilité acceptable à leurs concessionnaires, à travers des subventions plus ou moins manifestes (les grands groupes bien implantés et parfois multimarques son[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle