S'abonner
Distribution

Salon automobile d'Alger : Oasis de ferveur…

Publié le 1 avril 2005

Par David Paques
7 min de lecture
Loin d'être une caricature aux effluves exotiques, le Salon automobile d'Alger s'est tenu du 1er au 9 mars dernier pour la neuvième année consécutive. Plus de constructeurs, plus de visiteurs, le Salon est à l'image du marché algérien : il prend de l'ampleur et affirme ses prétentions. La manifestation...
Loin d'être une caricature aux effluves exotiques, le Salon automobile d'Alger s'est tenu du 1er au 9 mars dernier pour la neuvième année consécutive. Plus de constructeurs, plus de visiteurs, le Salon est à l'image du marché algérien : il prend de l'ampleur et affirme ses prétentions. La manifestation...
Loin d'être une caricature aux effluves exotiques, le Salon automobile d'Alger s'est tenu du 1er au 9 mars dernier pour la neuvième année consécutive. Plus de constructeurs, plus de visiteurs, le Salon est à l'image du marché algérien : il prend de l'ampleur et affirme ses prétentions. La manifestation...
...s'internationalise et jouit désormais d'un succès qui attire les regards. Une réussite au goût épicé de l'engouement algérois. Même si quelques interrogations subsistent. Sourire jusqu'aux oreilles, les enfants courent de stand en stand à travers les allées bondées du Salon. Des collections d'images sous les bras, ils suivent leurs parents qui multiplient, quant à eux, les clichés. Le Salon d'Alger est un rendez-vous familial, bon enfant. La ferveur y est telle que l'on y parle volontiers de foire, plus que de Salon. On en oublierait presque que c'est l'automobile la star du moment. C'est pourtant sur elle que se braquent les regards et que s'échangent les impressions. C'est aussi pour elle que les quelque 500 000 visiteurs se sont massés sous les tôles incertaines du Palais des Expositions pendant les huit jours du Salon. Les constructeurs eux, n'ont rien oublié. Et leur présence n'a rien d'un hasard. Pour cette neuvième édition, ils sont venus encore plus nombreux qu'à l'accoutumée : 113 exposants cette année. Et hormis les grandes marques sportives ou luxueuses, toutes étaient présentes. Des grandes filiales aux petits importateurs, elles sont là en nombre. Sur neuf jours de Salons, la fréquentation est d'importance. Il s'agit bien ici d'un rendez-vous populaire. Et c'est du reste pour cela que l'entrée est gratuite. Rien d'étonnant donc à voir la majorité des marques qui composent le marché se parer de leurs plus beaux atours. Peugeot expose sa 407 Silhouette qu'il ne vendra jamais et présente sa 1007, dont la commercialisation sur le marché algérien n'est pas à l'ordre du jour. Mais qu'importe. "C'est un Sal[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle