S'abonner
Distribution

Profession : Doit-on considérer Ebay comme une menace ?

Publié le 3 novembre 2006

Par Benoît Landré
3 min de lecture
Ouvertement, tout le monde pense que non, mais discrètement beaucoup s'en méfient. Ebay est aujourd'hui la première "société" de ventes aux enchères de VO en France. Et même si son statut est à part, elle pèse considérablement sur le marché. Au point que certaines sociétés de ventes...
Ouvertement, tout le monde pense que non, mais discrètement beaucoup s'en méfient. Ebay est aujourd'hui la première "société" de ventes aux enchères de VO en France. Et même si son statut est à part, elle pèse considérablement sur le marché. Au point que certaines sociétés de ventes...

...publiques envisagent très prochainement de lancer leurs premières ventes en ligne.

Ebay annonce vendre aujourd'hui une voiture toutes les 15 minutes, et le système des enchères prend une place de plus en plus considérable sur le site. De quoi se poser quelques questions. Certains commissaires-priseurs et dirigeants de société s'en inquiètent sans toutefois considérer cette émergence comme une menace directe. "Ebay ne fait pas d'enchères, il met en relation des acheteurs et des vendeurs, ce n'est pas un concurrent direct si on parle de vendeur aux enchères stricto sensu, estime Jean-Pierre Falies de BC Auctions. Mais ebay nous prend des acheteurs potentiels. A nous alors d'apporter des services, des garanties, des contrôles techniques qui fassent la différence. On doit montrer aux gens que la garantie de qualité du véhicule sera plus grande chez nous que chez eux. Nous tenons absolument à notre vente physique et à faire venir les gens dans nos salles de ventes, c'est notre cœur de métier".
Pour Laurent Guignard, "les enchères sur Internet sont dans l'air du temps, c'est même incontournable. Ça fait parti de l'évolution des modes d'achat. Mais il faut que ce soit fiable parce que certains sites de ventes font vraiment n'importe quoi. J'attends de me faire une idée précise de la réalité économique de ce système. Néanmoins, je pense qu'il y a encore une volonté chez l'acheteur de voir et de toucher le véhicule, et ça peut faire la différence", conclut-il.
Autre point d'interrogation d'importance : il n'existe pas à ce jour une législation propre aux enchères électroniques. La loi de 2000 n'a pas évolué. "Nous observons l'évolution des ventes électroniques aux enchères avec la crainte de voir des détournements de la loi de 2000. Le Conseil des Ventes pourrait prendre position sur la distorsion de concurrence entre ebay et les autres acteurs de la vente publique. C'est aussi de la vente aux enchères donc les règles doivent être communes. Sur la ligne de départ, l'un est en basket et les autres sont en semelles de plomb. Donc la question se pose sur la modernisation de la loi de 2000", précise Christophe Eoche-Duval, secrétaire général du Conseil des Ventes. Dès lors, certains commissaires-priseurs se sentent lésés. "Que ce soit lui ou un autre, c'est l'évolution du marché, l'évolution de notre temps. Après sur la possibilité de vendre en ligne, nous dépendons du Conseil des Ventes, nous ne pouvons pas créer des ventes en ligne comme ça. Sans être un libéral forcené, il faut mettre en place un cadre qui soit applicable à tout le monde, il faut mettre des garde-fous", juge Jean-Claude Anaf. Menace ou pas, "ebay" a le mérite d'alerter le milieu, d'alimenter les débats et peut même se révéler stimulant dans la course sur Internet. "Ebay, c'est l'avenir. C'est dans la logique des choses. Si il y a des annonces, il y a des acheteurs. Je pense que dans les 5 ans qui viennent une bonne partie de l'activité de ventes de véhicules passera par Internet. Nous sommes d'ailleurs en train de revoir l'ossature de notre site pour commencer à vendre en ligne dès 2008. Il faut encore que l'on développe cette idée de façon structurée. Et pourquoi pas ouvrir des salles de ventes dans l'Est avec un suivi par Internet ?", propose Didier Katz, clerc de commissaire-priseur chez Chaussin Cie de ventes industrielles.


B.L.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle