S'abonner
Distribution

LS Group crée la première galerie d'art automobile dans le metaverse

Publié le 21 avril 2022

Par Catherine Leroy
3 min de lecture
Passionné d'art automobile, Edouard Schumacher, qui préside le groupe de distribution automobile LS Group, lance la première galerie virtuelle dédiée à la voiture. C-Art(T) sera accessible, dès le 21 juin 2022, sur deux plateformes de réalité virtuelle Decentraland et The Sandbox. Des NFT seront vendus pour cette occasion.
LS Group crée la première galerie d'art virtuelle centrée sur l'automobile avec C-Ar(t).

(Mis à jour le 21 avril à 21h00)

 

Le beau et l'automobile : les spécialistes du design sont intarissables sur le sujet. Edouard Schumacher, à la tête de LS Group, qui distribue, entre autres, des marques emblématiques comme Alpine, Maserati, Lamborghini, Mc Laren et Bugatti, en plus de Renault et Dacia, a décidé de coupler cette passion de l'art automobile avec l'innovation rendue possible par le metaverse.

 

Dès le 21 juin 2022, le groupe va concrétiser son projet de galerie d'art dans le monde virtuel du metaverse, sur Decentraland et The Sandbox, deux plateformes de réalité virtuelle. Baptisée Car-Advisor Revolution (Together), soit C-Art(T), cette galerie exposera plusieurs œuvres d'art d'artistes et de designers. Pour cette occasion, des NFT seront créées dont les bénéfices de la vente publique seront versées à une œuvre caritative portée par Babette Djan et l'association AEM (un avenir pour les enfants du monde).

 

"Même si la galerie se trouve dans le monde virtuel, nous avons cependant acheté un terrain, dans cet univers, où nous allons créer 800m² d'exposition sur deux plateaux. Ce sera une exposition permanente où nous  allons renouveler les œuvres d'art qui seront exposées, dans des capsules", explique Edouard Schumacher, président du groupe. Ainsi, même le monde virtuel possède ses codes du foncier et de la propriété.  L'avatar de chaque visiteur pourra déambuler dans la galerie pour admirer les œuvres, qui sont actuellement en cours de développement.

 

Des NFT seront créés pour le lancement de la galerie C-Art(T).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer du lien et partager la passion reste essentiel dans les nouveaux mondes numériques. Parce que l’Art ouvre de nouvelles perspectives, repousse les limites et redessine notre vision du monde, avec la galerie C-AR(T), LS Group partage sa philosophie automobile auprès d’une communauté de passionnés devenue très technophile. La galerie C-AR(T) propose une nouvelle expérience autour de l’automobile sous le prisme de l’Art. La galerie C-AR(T) de LS Group souhaite écrire une nouvelle page de l’histoire de l’automobile pour continuer à surprendre et à faire rêver", poursuit Edouard Schumacher, CEO de LS Group.

 

Quel impact sur le business de la distribution ?

 

Si le design est un art maîtrisé par l'automobile, reste à savoir l'impact du monde virtuel sur le business de la distribution. "Pour l'instant, il n'y a pas de conséquences directes et l'objet n'est pas de mélanger les deux mondes. Le parcours dans un univers virtuel est tellement différent, qu'il ne faut pas chercher à reproduire les concessions telles qu'on les connaît dans le monde réel", reconnaît le président de LS Group. Pour il s'agit bien d'un lieu d'interaction, qui pourrait réunir de futurs prospects, permettant de mieux pousser l'activité commerciale. "Les voitures sont devenues des monuments du design. Nous allons attirer des personnes qui, de toute façon, ne viendraient pas dans une concession", conclut Edouard Schumacher.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle