S'abonner
Constructeurs

Les yeux du futur

Publié le 31 octobre 2003

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Alors que les premiers Active Cruise Control (ACC) sont commercialisés, cette technologie, reposant notamment sur des radars, nous promet encore des évolutions, voire même des révolutions. Les radars ont la cote ! En plus de ceux qui poussent au bord des routes, l'industrie automobile commence...
...à utiliser de plus en plus largement cette technologie. "Avec l'ACC, Active Cruise Control, nous renforçons la sécurité car la vitesse et l'interdistance trop faible sont dans un cas sur deux des facteurs aggravants, indique Bernard Cerdan, directeur des opérations et méthodes d'Autocruise. Nous répondons ainsi à la loi du 23 novembre 2001 qui oblige une distance équivalente à un délai de 2 secondes entre chaque véhicule, tout en augmentant le confort du conducteur en allégeant sa charge de travail." La société brestoise Autocruise, qui est une filiale à 100 % de TRW, propose aujourd'hui cet équipement sur la Volkswagen Phaeton ainsi que dans le monde du poids lourd avec Man et Volvo. Mais si aujourd'hui l'ACC est une réalité, ses applications sont encore peu nombreuses bien que le potentiel de développement de ses fonctionnalités soit énorme. Avec son système, Autocruise utilise un radar longue portée qui permet "seulement" d'asservir son véhicule à celui qui le précède, c'est-à-dire qu'il permet de respecter une distance de s[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle