S'abonner
Constructeurs

Les défis qui attendent le Diesel

Publié le 8 juillet 2005

Par Christophe Jaussaud
7 min de lecture
Aussi performants soient-ils, les moteurs Diesel n'ont pas encore convaincu tout le monde, notamment sur les rejets nocifs. L'année 2010, la prochaine étape dans la dépollution de ces mécaniques, manquera sûrement un tournant. Constructeurs et équipementiers sont déjà sur le pied de guerre....
Aussi performants soient-ils, les moteurs Diesel n'ont pas encore convaincu tout le monde, notamment sur les rejets nocifs. L'année 2010, la prochaine étape dans la dépollution de ces mécaniques, manquera sûrement un tournant. Constructeurs et équipementiers sont déjà sur le pied de guerre....
Aussi performants soient-ils, les moteurs Diesel n'ont pas encore convaincu tout le monde, notamment sur les rejets nocifs. L'année 2010, la prochaine étape dans la dépollution de ces mécaniques, manquera sûrement un tournant. Constructeurs et équipementiers sont déjà sur le pied de guerre....
... Le Diesel est partout. Omniprésent dans nos rues, il va maintenant tenter de se faire une place au soleil en compétition. En effet, Peugeot a annoncé son retour aux 24 Heures du Mans, en 2007, avec un prototype propulsé par un moteur Hdi équipé du FAP. Cependant, le constructeur français devrait, selon toute vraisemblance, être devancé par Audi. En effet, la marque aux anneaux, qui aurait déjà largement entamé son programme de développement, devrait prendre le départ de l'édition 2006 avec son prototype TDi ! Quoi qu'il en soit, cette volonté d'engager une mécanique Diesel sur l'une des courses les plus prestigieuses au monde témoigne, au-delà du marketing, de l'évolution technique qu'ont subie ces mécaniques. Le quatre cylindres de la Mercedes 260 D développant 45 ch en 1936 est définitivement une pièce de musée. Aujourd'hui, un quatre cylindres Diesel peut développer jusqu'à 150 ch, voire même 170 ch cet automne avec un nouveau 1,9 TDi sur la Passat, tout en consommant moins et rejetant des doses toujours plus faibles de polluants. Et que dire des V6, V8 et autres V10 "mazouts" qui offrent des performances étourdissantes. Un chapitre dominé quasi exclusivement par les Allemands, Mercedes, BMW, Audi et Volkswagen, qui ont encore placé la barre très haut. En effet, face au V10 TDI de Wolfsburg développant 313 ch, Mercedes a répondu avec un tout nouveau V8 CDI de 314 ch. BMW n'est pas en reste avec sa motorisation 6 cylindres en ligne 3 litres bi-turbo de 272 ch et un V8 de 30[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle