S'abonner
Constructeurs

La génétique selon Mercedes-Benz

Publié le 27 février 2004

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Mercedes-Benz a réuni sur son stand la crème de la technologie de deux époques. Face au SLR McLaren d'aujourd'hui, trône son inspirateur, le 300 SLR coupé produit à seulement deux exemplaires. SLR. Trois lettres qui déchaînent les passions. Trois lettres chargées d'histoire, à la fois...
Mercedes-Benz a réuni sur son stand la crème de la technologie de deux époques. Face au SLR McLaren d'aujourd'hui, trône son inspirateur, le 300 SLR coupé produit à seulement deux exemplaires.
SLR. Trois lettres qui déchaînent les passions. Trois lettres chargées d'histoire, à la fois...
Mercedes-Benz a réuni sur son stand la crème de la technologie de deux époques. Face au SLR McLaren d'aujourd'hui, trône son inspirateur, le 300 SLR coupé produit à seulement deux exemplaires. SLR. Trois lettres qui déchaînent les passions. Trois lettres chargées d'histoire, à la fois...
...joyeuse et tragique. Tout débute le 1er mai 1955 à Brescia, en Italie. Le 300 SLR prend le départ de la 22e Mille Miglia. Cette nouvelle bête de course est, en fait, une extrapolation de la fameuse 300 SL qui fêtait aujourd'hui ses 50 ans à Rétromobile. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, c'est Rudolf Uhlenhaut qui mène à bien le projet SLR. Dès cette première apparition italienne, les 300 SLR engagés trustent la tête de la compétition. Stirling Moss, alors âgé de 25 ans,[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle