S'abonner
Constructeurs

Kaizen Blues

Publié le 25 novembre 2005

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Les petits commerçants auraient pu mettre en place toutes les démarches de Qualité Totale, cela n'aurait rien changé : le consommateur a décidé de faire un bond, sinon qualitatif au moins économique, vers les grandes surfaces. Il en ira de même dans notre microcosme automobile. Le...
Les petits commerçants auraient pu mettre en place toutes les démarches de Qualité Totale, cela n'aurait rien changé : le consommateur a décidé de faire un bond, sinon qualitatif au moins économique, vers les grandes surfaces. Il en ira de même dans notre microcosme automobile.
Le...
Les petits commerçants auraient pu mettre en place toutes les démarches de Qualité Totale, cela n'aurait rien changé : le consommateur a décidé de faire un bond, sinon qualitatif au moins économique, vers les grandes surfaces. Il en ira de même dans notre microcosme automobile. Le...
...Kaizen, vous connaissez ? C'est cette discipline de la Qualité Totale qui préconise l'amélioration continue de l'existant. Dans le commerce automobile, à l'instar de ce que l'on fait pour l'industrie, il faudrait s'attacher à améliorer constamment les produits et les "process". Un salon de mieux en mieux agencé et des techniques de vente peaufinées jusqu'à plus soif, le tout dans le but d'obtenir avant tout la satisfaction du client, permettraient de vendre mieux et plus. Toujours mieux et toujours plus. A l'infini. En définitive, le succès commercial ne serait rien d'autre qu'une résultante de la dite satisfaction, construite, entre autres, à partir du Kaizen. Il y a de quoi glousser et s'esbaudir, sans doute, mais pas trop. En effet, le petit monde du commerce automobile est peuplé de nombreux fidèles du Kaizen, pratiquants assidus mais agnostiques invétérés, [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle