S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Pascal Schmitt, directeur général de Nissan West Europe

Publié le 25 janvier 2008

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Après un début d'année marqué par des ventes calamiteuses et quelques remous dans le réseau, Nissan a redressé la barre, portée par un Qashqai qui fait vraiment un malheur. Du coup, Pascal Schmitt envisage 2008 et l'avenir avec optimisme.Journal de l'Automobile....
...Quel regard portez-vous sur l'année écoulée et le pic de décembre que certains jugent "artificiel" ?Pascal Schmitt. Pour Nissan, le pic de décembre n'est pas artificiel, mais s'apparente plutôt à un effet de fin d'année comme nous en avons déjà vécu par le passé. La marque a connu une année en deux temps avec un 1er semestre délicat et un 2nd semestre positif. Au final, nous affichons des ventes VP en hausse de 3 %. En dessous de nos objectifs, mais disons que c'est pas mal. JA. Avez-vous réussi à relancer le Note en fin d'année ou reste-t-il en difficulté ?ps. Les résultats ne sont toujours pas satisfaisants et nous travaillons avec le réseau pour déployer plus d'énergie et de conviction sur ce modèle. Par ailleurs, je pense que l'arrivée de Gra[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle