Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
David Meneses entre au comité de direction de Plastic Omnium

David Meneses a quitté Air Liquide pour rejoindre Plastic Omnium.

David Meneses entre au comité de direction de Plastic Omnium

L'équipementier français a annoncé la nomination de David Meneses au poste de directeur du développement durable. Un titre nouvellement créé qui lui donne accès au comité de direction de l'entreprise.

 

L'organigramme de Plastic Omnium se modernise. Le groupe français vient de créer un tout nouveau poste, celui de de directeur du développement durable. Un poste qui a été confié à David Meneses et dont l'une des principales missions sera de formaliser la politique de neutralité carbone du groupe et d’intégrer les enjeux en termes d’économie circulaire dans les solutions offertes aux constructeurs automobiles.

 

L'homme qui rejoint de fait le comité de direction de Plastic Omnium connaît bien ce rôle. En effet, David Meneses occupait, depuis 2017, la fonction de directeur du développement durable chez Air Liquide. Il y a contribué à structurer les actions en matière de RSE, en particulier en développant les premiers objectifs climat du groupe qu'il avait intégré en 1996. Au sein de cette entreprise, il a assuré plusieurs rôles à responsabilité, en France et au Japon, tour à tour dans le domaine de la R&D, du développement commercial, des ventes et du marketing, du contrôle des opérations et du planning stratégique.

 

Agé de 47 ans, David Meneses est diplômé de l'École Supérieure de physique et chimie industrielles de la ville de Paris (ESPCI) et titulaire d’un DEA en génie des procédés. Il connaît aussi les Etats-Unis et l'Amérique du Sud pour y avoir dirigé des activités toujours pour le compte d'Air Liquide.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Volkswagen manque son objectif CO2 de 0,5 g

Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, le groupe Volkswagen n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il rate, avec le pool qu'il avait constitué, la cible de 0,5 g en affichant

Volvo France vise 20 000 livraisons en 2021

Porté par ses modèles hybrides rechargeables, Volvo Car France veut renouer avec la croissance en 2021. Il vise 20 000 livraisons, dont 55 % de PHEV. L'année sera aussi synonyme d'un engagement encore

Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

Renault : des ventes sous la barre des 3 millions de véhicules en 2020

Le groupe français a immatriculé 2,949 millions de véhicules dans le monde en 2020, un volume en baisse de 21,3 %. Sa forte exposition dans les pays les plus touchés par la pandémie explique ce recul.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page