Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
E.Leclerc va déployer 15 000 bornes d’ici fin 2025

15 000 bornes de recharge seront installées dans les centres E.Leclerc d'ici fin 2025.

E.Leclerc va déployer 15 000 bornes d’ici fin 2025

L’enseigne de la grande distribution entend apporter sa contribution au plan gouvernemental en matière d’électromobilité en installant 5 000 bornes dans ses parkings d’ici fin 2022, puis 10 000 supplémentaires d’ici fin 2025.

 

E.Leclerc a rebondi sur les annonces de Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, chez nos confrères du Parisien en annonçant le déploiement à venir d’un parc de 15 000 bornes de recharges dans ses 721 magasins en France. Une opération qui se fera en deux temps : 5 000 bornes seront installées d’ici fin 2022, puis 10 000 supplémentaires d’ici fin 2025. Chaque borne sera dotée de deux points de charge.

 

Michel-Edouard Leclerc, le président du Comité stratégique des Centres E.Leclerc, parle d’un "sujet essentiel", tout en ajoutant que "l’Etat a raison de vouloir mobiliser tous les opérateurs pour donner ses chances à la voiture électrique française". L’enseigne de la grande distribution entend se positionner comme l’un des bons élèves en la matière.

 

Le sujet n’est toutefois pas complètement nouveau dans le réseau puisque 231 parkings de centres E.Leclerc sont équipés pour accueillir des véhicules électriques. Un total de 823 points de charge sont actuellement proposés à la clientèle. Le fruit d’un partenariat initié en 2010 avec l’Alliance Renault-Nissan. Il était alors question d’installer des bornes dans 50 centres en 2011, 150 en 2012 et 500 en 2015. Le bilan est donc quelque peu en-deçà des ambitions initiales.

 

Le réseau E.Leclerc n’est pas le seul à miser sur la montée en puissance des véhicules électriques. D’autres enseignes ont également saisi la balle au bond, à l’image de Lidl, Système U ou encore Casino. Lidl, qui compte déjà 900 points de charge à ce jour, s'est engagé à installer 2 000 unités supplémentaires d'ici fin 2021. Idem pour Système U. Quant au groupe Casino, il prévoit le déploiement de 500 bornes avec GreenYellow.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Malus au poids : l’amendement est paru

Le texte introduisant le malus au poids dans le projet de loi de finances 2021 vient d’être publié. Comme attendu, seront concernés, à partir de 2022, les véhicules de plus de 1 800 kg avec une pénalité

Renault a soigné son pricing au troisième trimestre 2020

En conjuguant les effets de la reprise des ventes en Europe et une politique commerciale plus vertueuse, le groupe Renault a redressé la barre au troisième trimestre 2020. Le chiffre d'affaires s'établit

PSA se dote d’une business unit dédiée aux utilitaires légers

En France, une nouvelle direction en charge des VUL voit le jour chez PSA. Dirigée par Fayçal Hemia, elle doit permettre à Peugeot, Citroën et Opel de gagner des parts de marché en mobilisant les réseaux,

Ascom Invest (BymyCar) reprend les VTC Marcel

Selon nos informations, les VTC Marcel sont repris par Ascom, la holding de Jean-Louis Mosca, aussi connu pour être le président de BymyCar. Les tractations entre Renault et l'acquéreur ont été bouclées

Les constructeurs vont-ils échapper aux amendes sur le CO2 ?

L’association T&E estime que les constructeurs sont en passe d’atteindre leurs objectifs CO2 de 2020. Pas question de saluer les efforts consentis : T&E accuse les constructeurs de "petits arrangements"

Le véhicule électrique d'occasion aura son bonus

Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, a annoncé une prime de 1 000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion et confirmé que le territoire français serait jalonné

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page