Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Laurent Thézée prend la tête de Mazda France

Laurent Thézée évolue chez Mazda depuis 2011.

Laurent Thézée prend la tête de Mazda France

Directeur réseau et expérience client de Mazda depuis avril 2018, Laurent Thézée succède à Philippe Geffroy à la présidence de la marque. Ce dernier quitte son poste après neuf années couronnées de succès.

 

Le 1er octobre 2020, une page se tournera chez Mazda France. A cette date, Laurent Thézée succédera à Philippe Geffroy à la présidence tricolore de la marque japonaise. Ce dernier va ainsi quitter l'entreprise après avoir passé neuf années à ses commandes. Arrivé lors du lancement du Mazda CX-5, il a activement participé au renouveau de la marque à travers ses nouveaux produits et différentes technologies. Sous son impulsion, les ventes ont plus que doublé et la rentabilité du réseau a été redressée pour atteindre 1 % du chiffre d'affaires.

 

Laurent Thézée, agé de 43 ans, marié et père de deux enfants, est un véritable passionné d'automobile. Diplômé de l'Iseg Paris, il a débuté sa carrière chez Volkswagen, en tant que contrôleur de gestion, avant d'évoluer ensuite au contrôle financier d'Inchcape puis du groupe de distribution Daumont. Il est entré chez Mazda France en 2011. D'abord responsable du risque, il est ensuite nommé responsable du développement réseau et du risque (2014) puis directeur réseau et expérience client (2018).

 

Le MX-30 pour débuter

 

"Je suis très honoré de présider aux destinées de Mazda France dont la trajectoire Premium constitue l'un des plus beaux enjeux pour l'avenir, note-t-il. Notre gamme porte en elle l'élégance et les technologies attestant du bien-fondé de notre stratégie. Toute l'équipe du siège ainsi que nos partenaires dans le réseau savent combien ces atouts seront importants pour réussir dans le futur. Je me réjouis donc de relever ce défi avec chacun d'entre eux !"

 

Laurent Thézée va prendre ses fonctions au moment du lancement du MX-30, premier véhicule 100 % électrique de Mazda, symbolisant aussi le début d'une nouvelle ère pour la marque. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il reportera à Martijn Ten Brink, vice-président ventes et services à la clientèle de Mazda Europe.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Hyundai : le pari payant de l'électrification

Le constructeur a connu depuis le déconfinement un volume d'activité qualifié d’extraordinaire. La conséquence d'une stratégie décidée pendant la crise : miser plus que jamais sur ses modèles

Carlos Gomes à la direction générale de BYmyCAR

Le groupe BYmyCAR ouvre pour la première fois de son histoire son capital au management et accueille à cette occasion un nouvel homme fort, Carlos Gomes, qui en devient directeur général.

Daimler souhaite vendre l'usine d'Hambach

Le groupe allemand, qui fabrique des Smart depuis 1998 en Moselle, vient d'annoncer son intention de vendre le site d'Hambach. Cette usine devait pourtant produire des modèles électriques de Mercedes.

Ivan Segal, Renault :

En juin 2020, le groupe Renault a gagné 1,5 point de part de marché avec 71 612 immatriculations, en hausse de 6,5 %. Les marques Renault et Dacia profitent pleinement de la prime à la conversion qui pèse

PSA Retail ferme 11 sites sur sa plaque parisienne

La filiale de distribution du groupe PSA annonce une réorganisation de sa présence en région parisienne. 11 sites seront fermés et les salariés redéployés dans les 25 succursales en périphérie

Peugeot condamné en Autriche pour abus de position dominante

Le tribunal des ententes de Vienne a condamné Peugeot pour abus de position dominante et restriction de la liberté de prix, face à un concessionnaire de la marque. Le constructeur devrait faire appel

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page