Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Inquiétude des professionnels sur la suite du chômage partiel

Le projet de loi de finances rectificatif pourrait exclure un grand nombre des entreprises des services de l'automobile des futures aides au chômage partiel et aux exonérations fiscales et sociales.

Inquiétude des professionnels sur la suite du chômage partiel

Dans un courrier adressé à Gérald Darmanin, le CNPA s'inquiète des propositions et des discussions concernant le projet de loi de finances rectificatif (le 3e de l'année). Les professionnels de l'automobile pourraient ne plus être éligibles à certains dispositifs de soutien.
Extrait de l'article :

 

Projet de loi de finances rectificatif, suite mais sans doute pas fin. Le gouvernement...

Taille de l'article : 345 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page