Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Bercy détaille les modalités d'obtention d'un prêt garanti par l'Etat

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, détaillant la procédure des prêts garantis par l'Etat.

Bercy détaille les modalités d'obtention d'un prêt garanti par l'Etat

Le ministère de l'Economie, avec le soutien de Bpifrance et des banques, vient de dévoiler les modalités du prêt garanti par l’État. Ce mécanisme doit venir soulager la trésorerie des entreprises pendant la crise et leur permettre de rebondir une fois la reprise venue.

 

Le Président Emmanuel Macron l'avait annoncé et aujourd'hui, mardi 24 mars 2020, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, vient de préciser les contours et la marche à suivre pour qu'une entreprise puisse bénéficier d'un prêt garanti par l'Etat. "Ces prêts permettront de soulager la trésorerie des entreprises et des professionnels qui subissent le choc lié à l’urgence sanitaire" rappelle Bercy dans un communiqué.

 

L'Etat pourra garantir jusqu’à 300 milliards d'euros de prêts, soit près de 15 % du produit intérieur brut français. Le ministère indique que "le lancement de ce dispositif est rendu possible par la mobilisation des réseaux bancaires, pleinement engagés pour réussir le déploiement des prêts garantis par L’État, ainsi que de Bpifrance, qui a développé en 72 heures la plateforme nécessaire à la gestion la plus fluide possible de ce dispositif massif."

 

Concrètement, jusqu’au 31 décembre 2020, les entreprises de toute taille, quelle que soit la forme juridique (notamment sociétés, commerçants, artisans, exploitants agricoles, professions libérales, micro-entrepreneurs, associations et fondations ayant une activité économique), à l’exception des sociétés civiles immobilières, des établissements de crédit et des sociétés de financement, pourront demander à leur banque habituelle un prêt garanti par l’Etat pour soutenir leur trésorerie. Ce prêt pourra représenter jusqu’à 3 mois de chiffre d'affaires 2019, ou deux années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019.

 

"Bpifrance contribue au pont aérien de cash vers les entreprises, en assurant l'infrastructure de la garantie accordée par l'Etat aux prêts des banques à l'économie française, ainsi qu'en accordant des prêts sans garantie aux TPE, PME et ETI du pays" a lancé Nicolas Dufourcq, directeur-général de Bpifrance.

 

Il existe une procédure pour les entreprises de moins de 5 000 salariés et moins de 1,5 milliard de chiffre d'affaires et une pour celles de plus de 5 000 salariés. Dans le premier cas, l'entreprise se rapproche de sa banque pour faire une demande de prêt. Après le pré-accord de celle-ci, l'entreprise doit se connecter sur la plateforme attestation-pge.bpifrance.fr pour obtenir un identifiant unique (à partir du 25 mars à 8h). En cas de problème à cette étape, il faut contacter Bpifrance par mail : supportentreprise-attestation-pge@bpifrance.fr

 

Pour les plus grandes entreprises, le point de départ est le même, avec sa banque, et une fois le pré-accord obtenu, l'entreprise transmet le dossier à l'adresse suivante : garantie.etat.grandesentreprises@bpifrance.fr. Ensuite, la direction générale du Trésor étudiera le dossier et la garantie de l'Etat sera alors accordée par arrêté individuel du ministre de l'Economie.

 

Pour plus de détails, le ministère a préparé un Question/Réponse que vous pouvez retrouver ici.

 


 


Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Pas de Mondial de l'Auto à la porte de Versailles en 2020

Le Mondial de l'Auto, prévu du 29 septembre au 11 octobre 2020 à la porte de Versailles à Paris, n'aura pas lieu. Seuls les événements Movin'On, Smart City et les manifestations dans Paris sont, pour

Chômage partiel : comment ça marche ?

Quelles sont les conditions de mise en oeuvre du dispositif de chômage partiel ? Quels sont les motifs acceptés et qui peut en bénéficier ? Le CNPA a analysé l'ensemble des ordonnances parues au Journal

25 ordonnances pour la sauvegarde de l'activité économique

Le gouvernement a annoncé les 25 mesures qui viennent compléter l'état d'urgence sanitaire. Report de charges, étalement des dépenses, fonds de solidarité... Voici le détail des solutions économiques

Automobile : dans l'attente du décret sur le chômage partiel

Les réparateurs qui ne peuvent ouvrir faute de clients ou de protections suffisantes pourront-ils prétendre au chômage partiel ? L'inquiétude grandit dans les réseaux en attendant le décret d'application.

Deux tiers des entreprises de l'artisanat auto ont fermé leurs portes

D'après la FNA, 67 % des entreprises ont été contraintes de stopper leur activité et les trois quarts de leurs salariés ont été placés en chômage partiel. Le CNPA déplore quant à lui le manque

Le marché pourrait perdre trois quarts de son volume en mars 2020

Avec 59 493 immatriculations enregistrées au 17 mars 2020, celles-ci pourraient chuter de plus de 70 % sur le mois complet. En mars 2019, 225 818 cartes grises avaient été enregistrées.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page