Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nissan dans le rouge au 3e trimestre de son exercice

Makoto Uchida, le patron de Nissan

Nissan dans le rouge au 3e trimestre de son exercice

Pour la première fois depuis 2009, Nissan affiche une perte trimestrielle de 218 millions d'euros sur le 3e trimestre de son exercice 2019/2020. Le nippon, engagé dans une vaste restructuration, a également révisé à la baisse ses prévisions sur l'ensemble de l'exercice en cours.

 

Nissan n'avait pas affiché une perte trimestrielle depuis 2009. Dix ans plus tard, pour le troisième trimestre de son exercice (octobre, novembre, décembre 2019) , le nippon affiche une perte nette de 26,1 milliards de yens (-218,4 millions d'euros), contre un gain de 70,4 milliards de yens un an plus tôt.

 

A l'occasion de l'annonce de ces résultats, jeudi 13 février, le constructeur japonais a de nouveau abaissé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2019/2020, à cause notamment d'une chute plus forte que prévu des ventes durant les trois derniers mois. Nissan espère désormais dégager un bénéfice net de 65 milliards de yens sur l'ensemble de l'exercice en cours qui s'achèvera le 31 mars 2020, contre une précédente prévision de 110 milliards de yens. Sur l'ensemble des neuf premiers de l'exercice, son bénéfice net a fondu de 87,6 % sur un an à 39,3 milliards de yens.

 

Le membre de l'Alliance a aussi révisé en forte baisse sa prévision annuelle de bénéfice d'exploitation annuel, passée de 150 à 85 milliards de yens, et plus légèrement celle de son chiffre d'affaires annuel, révisée à 10 200 milliards de yens contre 10 600 milliards de yens auparavant. En outre, ces prévisions "n'incluent pas l'impact potentiel du nouveau coronavirus", a averti le directeur général Makoto Uchida lors d'une conférence de presse au siège du groupe à Yokohama.

 

Arrivé à la tête du groupe le 1er décembre 2019, Makoto Uchida a adressé ses "sincères excuses aux actionnaires" au vu des résultats "plus faibles que prévu". "Les volumes de ventes ont été inférieurs à nos attentes" au troisième trimestre, ce qui a été le "principal facteur" pour abaisser encore les prévisions annuelles, a-t-il expliqué. Le groupe a pu maintenir ses niveaux de ventes en volume en Chine sur le trimestre écoulé (-0,6 %) mais elles ont fortement reculé aux Etats-Unis (-18,4 %) et en Europe (-8,1 %). Ses ventes ont également été anémiques au Japon en octobre-décembre (-19,8 %), le marché automobile local étant touché de plein fouet par le relèvement de la TVA dans le pays depuis le 1er octobre 2019. Les ventes ont ainsi chuté, au global, de 17,8 % sur un an au troisième trimestre, à 2 504,2 milliards de yens, faisant aussi fondre son bénéfice opérationnel trimestriel à 22,7 milliards de yens (-78 %).

 

Depuis l'éviction, fin 2018, de Carlos Ghosn, le groupe a rompu avec la course aux volumes et lancé un vaste plan de restructuration destiné à réduire ses capacités de production de 10 % à l'horizon 2023, impliquant la suppression de 12 500 emplois dans le monde. Makoto Uchida n'a pas livré de nouvelles mesures de restructuration mais il a de nouveau souligné que Nissan devait "faire davantage" pour réduire ses coûts fixes. "Comme nos volumes de ventes sont tombés aussi bas, je pense qu'il est nécessaire d'aller plus loin", a-t-il insisté. (avec AFP).

 

 

 

 


 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Bodemer prépare une usine VO près de Rennes

Le groupe breton a donné les détails de son projet de centre de reconditionnement VO qui ouvrira ses portes avant l'été. Situé à Bruz, près de Rennes (35), il traitera quelque 18 000 unités à l'année.

Le Peugeot 3008 reste le véhicule le plus produit en France

Pour la deuxième année consécutive, le SUV Peugeot est le véhicule le plus produit dans l'Hexagone. Avec 245 932 exemplaires, il devance la Toyota Yaris et le Peugeot 2008.

Les comptes de Renault dans le rouge en 2019

Le groupe français a annoncé une perte de 141 millions d'euros au titre de l'année 2019. Pour la première fois depuis la crise de 2009, le constructeur perd de l'argent et doit mettre en place un vaste

Gilles Le Borgne, élu Homme de l'année automobile

Directeur de l'ingénierie du groupe Renault et membre du comité exécutif, Gilles Le Borgne a remporté l'élection de l'Homme de l'année, organisée par le Journal de l'Automobile. Les membres du jury

350 000 primes à la conversion accordées en 2019

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a tiré le bilan de la prime à la conversion en 2019. Résultat : un nombre record de dossiers, malgré le resserrement des conditions d'attribution,

Les usines automobiles bientôt en panne de pièces venant de Chine ?

L'épidémie de Coronavirus se fait également sentir dans les usines hors de Chine. Après que Hyundai, Toyota, Volkswagen et FCA ont suspendu la production de certains sites, les équipementiers de la Fiev

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page