Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Un secrétaire général pour l’Alliance

Le nouveau secrétaire coordonnera les nouveaux projets industriels de l'Alliance.

Un secrétaire général pour l’Alliance

Lors de la réunion mensuelle du conseil opérationnel de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, les membres ont décidé de créer un poste commun de secrétaire général. Ce futur responsable sera désigné dans les prochains jours.

 

L’Alliance est en ordre de marche pour redresser la situation de crise, débutée il y a tout juste un an, à la suite de la chute de Carlos Ghosn. Cette crise a fortement atteint les résultats des constructeurs français et nippons. Pour mémoire, le trio s’était illustré en 2018 en devenant le leader mondial, devant Toyota, sur le marché automobile avec 10,76 millions de véhicules écoulés, avant de connaitre un repli cette année. En effet, Renault et Nissan ont notamment revu leurs objectifs de rentabilité 2019 à la baisse, respectivement à 5% et 1,4 %, tandis que Toyota prévoit une marge opérationnelle à 8 % et Volkswagen à 7,5 %.

 

Pour tenter d’enrayer le déclin, les trois constructeurs prévoient de lancer de nouveaux projets industriels. Lors de la dernière réunion mensuelle du conseil opérationnel de l’Alliance, qui s’est tenue le 28 novembre 2019, les trois groupes ont décidé de mettre en place un secrétaire général en charge de coordonner et d’accélérer ces projets, dans l’optique de soutenir le résultat d’exploitation de chaque société. Désigné dans quelques jours, il officiera sous l’autorité de Jean-Dominique Senard, président de l’Alliance et des directeurs généraux des trois constructeurs.

 

Cette création de poste intervient alors que l’Alliance connait plusieurs mouvements au sein des directions. Pour mémoire, le groupe Renault attend toujours son directeur général définitif, à la suite du limogeage de Thierry Bolloré. Clotilde Delbos assure pour l’heure l’intérim. Du côté de Nissan, Makoto Uchida et Ashwani Gupta ont succédé, en octobre 2019, à Hiroto Saikawa. (Avec l'AFP)


Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Vers une usine de batteries PSA dans le Nord

Tous les voyants sont au vert pour l'implantation de l'usine de batteries PSA à Douvrin. Le conseil régional des Hauts-de-France vient de confirmer son soutien financier à un projet qui pourrait générer

Le conseil d'administration de Renault choisit Luca de Meo

Le constructeur français souhaite que Luca de Meo, actuel patron de Seat, soit son futur directeur général. Le conseil d'administration, réuni le 10 décembre 2019, s'est prononcé en ce sens.

Gérard Detourbet nous a quittés

Gérard Detourbet, considéré comme le père de la gamme low cost du groupe Renault avec les modèles Logan, Sandero, Duster ou Kwid, est décédé à l'âge de 73 ans. La nouvelle a été annoncée,

Paul Kroely inaugure son site Mercedes de Metz

Le groupe originaire d'Alsace-Lorraine a inauguré, le 5 décembre 2019, son nouveau site Mercedes de Metz (57). Véritable fleuron du groupe dirigé par Paul Kroely, il devient la référence du programme

Un malus déplafonné pour aider la filière automobile

Le ministre de l’Economie a profité de la journée de la filière automobile pour annoncer la création de deux fonds de soutien, dotés de 50 millions d’euros au global. Ils seront dotés grâce

Luc Chatel, PFA :

Le président de la PFA revient sur les défis de l’industrie automobile française au cours des prochaines années. Autant de sujets qui seront abordés à l’occasion de la Journée de la filière

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page