Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
GM : très chère grève

Mary Barra, présidente de GM, lors de l'ouverture des négociations avec l'UAW le 16 juillet 2019 à Détroit.

GM : très chère grève

En grève depuis le 16 septembre 2019, les ouvriers américains de GM ne semblent pas vouloir stopper ce mouvement qui coûterait jusqu'à 100 millions de dollars par jour au constructeur. Les négociations achoppent notamment sur les salaires.
Extrait de l'article :

 

Les négociations avec GM "sont en train de mal tourner", a déclaré, dimanche 6 octobre 2019, le syndicat des dizaines de...

Taille de l'article : 514 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page