Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Plastic Omnium investit 100 millions d’euros dans la R&D

Plastic Omnium a investi 100 millions d'euros dans deux nouveaux centres de R&D.

Plastic Omnium investit 100 millions d’euros dans la R&D

L’équipementier français ouvre, en Belgique et en Chine, deux centres de recherche et développement où l'hydrogène sera au centre des travaux.

 

Plastic Omnium se dote de deux nouveaux centres R&D pour un coût global de 100 millions d’euros. Le concepteur et fournisseur de pièces et modules de carrosserie et de systèmes de carburant entend consacrer les deux sites aux énergies nouvelles, notamment l’hydrogène.

 

Le premier centre, ouvert depuis le 18 juin 2019, est localisé en Chine dans la ville de Wuhan qui est aussi la ville pilote pour l'hydrogène dans le pays. Baptisé Omegatech, il se concentre sur les tests et le développement de systèmes à carburant mais aussi sur les réservoirs à haute pression pour l’hydrogène. 150 ingénieurs et techniciens s’affairent d’ores et déjà sur 57 projets et l’équipe se renforcera avec l’arrivée d’une cinquantaine de nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année.

 

Doubler ses parts de marché

 

Le second centre, situé à Bruxelles, se focalisera sur la réduction des émissions. Baptisé Deltatech, les projets qui y seront menés concernent notamment les piles à combustible et le stockage de l’hydrogène. Avec cet investissement l’équipementier français souhaite gagner des parts de marché sur les systèmes à carburant, notamment en Chine où il vise 17 % de parts de marché à l’horizon 2022 contre 9 % environ actuellement.

 

Rappelons que Plastic Omnium emploie 32 000 personnes dans 26 pays qui servent 83 marques automobiles. En 2018, son CA a atteint 7,24 milliards d'euros, en hausse de 12,6 %.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur au 1er août 2019

Contre toute attente et sans concertation avec la filière automobile, le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Comme prévu,

Année noire en perspective pour le salon de Francfort

Grand-messe de l'automobile, en alternance avec le Mondial de Paris, le salon de Francfort va sans doute vivre sa pire édition en septembre 2019. La liste des constructeurs absents ne cesse de s'allonger.

Le partenariat VO entre GGP et Norauto prend forme

La collaboration entre le groupe GGP et le réseau de centres autos se précise avec le lancement du panneau "Les Occasions Norauto". L’enseigne recrute en effet ses futurs commerciaux dans près d’une

Le CNPA réclame le maintien des VO et du diesel dans le système de prime à la conversion

A l'occasion du comité stratégique de la filière automobile, Francis Bartholomé, président du CNPA, a lancé une alerte au Premier ministre et dénonce une communication difficilement lisible. La stabilité

Damien Pichereau, député :

Damien Pichereau figure dans le Top 50 des députés les plus influents dans le secteur du transport. Cet élu LaREM dans la Sarthe, a été très actif lors des discussions de la loi LOM. CO2, malus...

Rebondissement dans le litige qui oppose le groupe Midi Auto à PSA

Alors que la procédure sur l'exécution du contrat de distributeur de pièces de rechange PSA du groupe Midi Auto n'est pas encore terminée, Me Renaud Bertin, avocat de MA pièces Auto Bretagne, produit

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page