Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le VO dévisse en juin 2019

Le VO dévisse en juin 2019

Les deux jours ouvrés de moins ont pesé lourd dans le bilan mensuel du marché de l'occasion. Les ventes ont fondu de 10,13 % par rapport à 2018. Le semestre s'achève en retrait de 0,2 %.

 

Tout autant que le marché des véhicules neufs, celui des véhicules d'occasion a accusé un net repli au mois de juin, notamment à cause des deux jours ouvrés de moins, par rapport à 2018. Selon les données relevées par AAA Data, il s'est écoulé 461 441 VO en France, durant la période, soit 10,13 % de moins que l'an passé. Un volume qui porte le total semestriel à 2 860 098 unités, soit 0,2 % de recul par rapport à 2018.

 

Les trois marques françaises s'affichent en négatif. Avec 92 325 unités, les véhicules de la marque Renault connaissent une fonte de 15,69 % des ventes sur le marché de l'occasion, au mois de juin. Au cumul des six mois, les 591 979 unités représentent un -4,3 % par rapport à 2018. Les immatriculations font état de 85 372 changements des mains de Peugeot, soit 9,3 % de moins que l'an passé. Au total, la marque parvient à stagner (-0,1 %). Les 53 909 Citroën revendues correspondent à une baisse de 9,78 % des volumes, portant la somme semestrielle à 330 958 unités (-1,8 %).

 

Dans le haut du tableau des immatriculations, on notera à l'échelle semestrielle, la bonne tenue des marques premium, dont BMW (112 949 reventes, soit + 5,4 %), Audi (112 010 unités, soit +2,2 %) et Mercedes (107 163 unités, soit +4,4 %), de Fiat (80 689 unités, soit +2,1 %), de Toyota (75 659 unités, soit +6 %) et de Dacia (62 208 unités, soit +14 %). Opel (-5,6 %, à 94 930 unités) et Nissan (-4,4 %, à 77 941 unités) rencontrent moins de succès sur le segment, au regard des chiffres des six premiers mois d'exercice.

 

Toutes les tranches d'âge sont à la peine, à l'exception des VO de moins de 6 mois, qui prend 3,31 %, en juin. Le segment des produits de 6 à 12 mois encaissent une perte de 10,05 %, par rapport à l'an passé, à 21 428 unités, tandis que celui des VO de 1 à 2 ans se sont contractés de 7,55 %, à 34 476 unités. Le cœur du marché français, soit les VO de 5 à 8 ans, perd 16,37 %, en juin 2019, à 60 064 unités. Sur l'ensemble du semestre, cette catégorie termine dans le rouge (-5,5 %). Les consommateurs tournent aussi le dos aux produits les plus anciens. AAA Data rapporte -0,8 % pour les VO de 8-15 ans et -7,8 % pour ceux de plus de 15 ans.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur au 1er août 2019

Contre toute attente et sans concertation avec la filière automobile, le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Comme prévu,

Année noire en perspective pour le salon de Francfort

Grand-messe de l'automobile, en alternance avec le Mondial de Paris, le salon de Francfort va sans doute vivre sa pire édition en septembre 2019. La liste des constructeurs absents ne cesse de s'allonger.

Le partenariat VO entre GGP et Norauto prend forme

La collaboration entre le groupe GGP et le réseau de centres autos se précise avec le lancement du panneau "Les Occasions Norauto". L’enseigne recrute en effet ses futurs commerciaux dans près d’une

Le CNPA réclame le maintien des VO et du diesel dans le système de prime à la conversion

A l'occasion du comité stratégique de la filière automobile, Francis Bartholomé, président du CNPA, a lancé une alerte au Premier ministre et dénonce une communication difficilement lisible. La stabilité

Damien Pichereau, député :

Damien Pichereau figure dans le Top 50 des députés les plus influents dans le secteur du transport. Cet élu LaREM dans la Sarthe, a été très actif lors des discussions de la loi LOM. CO2, malus...

Rebondissement dans le litige qui oppose le groupe Midi Auto à PSA

Alors que la procédure sur l'exécution du contrat de distributeur de pièces de rechange PSA du groupe Midi Auto n'est pas encore terminée, Me Renaud Bertin, avocat de MA pièces Auto Bretagne, produit

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page