Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le bénéfice net de Novares a fondu en 2018

Le bénéfice net de Novares a fondu en 2018

L'équipementier spécialiste des pièces en plastique pour l'automobile a annoncé jeudi une chute de 78,8% de son bénéfice net en 2018, à 6,5 millions d'euros. Novares pointe du doigt un contexte de ralentissement mondial.

 

L'exercice 2018 a laissé des traces sur l'industrie automobile. Jeudi 2 mai 2019, le groupe Novares a publié des résultats financiers qui font état d'un fort recul de son bénéfice net. Arrêté à 6,5 millions d'euros, à fin décembre 2018, il se révèle inférieur de 78,8 %, par rapport à l'année précédente. Le groupe désigne le contexte de ralentissement mondial du marché automobile (-1 %) comme principal facteur de cette contre-performance.

 

L'équipementier estime avoir enregistré des "volumes de production supérieurs à la moyenne du marché" en Europe et en Amérique qui ont permis de compenser la baisse de son activité en Asie (-9,3% à taux de change constant). Le chiffre d'affaires du groupe a cependant baissé de 4,7 % sur l'exercice pour atteindre 1,12 milliard d'euros. A périmètre et taux de change constants, celui-ci est toutefois en hausse de 2,7%, a indiqué l'entreprise.

 

Le résultat opérationnel courant a également baissé. Le groupe fait état d'une chute de 25,3%, à 47,3 millions d'euros. L'Ebitda ajusté a baissé de 2,8 %, à 102,1 millions d'euros. Le groupe a consacré l'an dernier 5,4 % de son chiffre d'affaires au développement et à l'innovation. En février 2018, il avait renoncé à un projet d'introduction en bourse, en raison de conditions de marché défavorables.

 

Anciennement connu sous le nom de Mecaplast, l'équipementier français, qui compte 12 000 collaborateurs dans 22 pays, vise en 2019 une croissance du chiffre d'affaires à 1,4 milliard d'euros, selon les informations de l'AFP. Une progression qui devrait se faire grâce au rachat de Miniature Precision Components (MPC), spécialiste américain des composants moteur, annoncé en février dernier. L'Ebitda ajusté sera "compris entre 120 et 130 millions d'euros", d'après les porte-paroles du groupe Novares.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

RRG lance une usine à préparer les VO dans le Nord

La préparation et le reconditionnement des VO font l'objet de toutes les attentions. Depuis quelques semaines, RRG a ouvert une Factory VO dans le département du Nord.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page