Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Kyump arrive à Bordeaux

Kyump arrive à Bordeaux

La start-up lancée en 2015 poursuit son développement national avec l'annonce d'une sixième implantation à Bordeaux, où le marché VO est jugé dynamique.

 

Jugé dynamique et intéressant, le département de la Gironde a tapé dans l'œil des dirigeants de Kyump qui ont décidé d'ouvrir dans la capitale bordelaise une nouvelle implantation. La sixième pour la start-up créée en 2015.

 

En effet, 35 000 annonces de VO sont comptabilisées en moyenne et de manière permanente "avec une qualité automobile supérieure à d'autres régions". Pour Kyump, le dynamisme de la région bordelaise s'explique par deux facteurs : premièrement, l'augmentation constante du volume annuel de VN (+9,7 % ces deux dernières années) et, deuxièmement, la progression constante du volume VO en Gironde (+1,58 % en 2016 et +1,1 % en 2017).

 

"Les premiers retours d’expérience dans la région bordelaise semblent indiquer un réel besoin d’accompagnement dans la vente, pour des questions de confort, de transparence, et un besoin de réassurance lors des transactions", explique Kyump dans un communiqué.

 

Ainsi, les recherches menées par Kyump démontrent "une présence élevée des automobilistes aquitains vendeurs et acheteurs sur le site de l'entreprise : les données d'acquisition relèvent que le site kyump.com est visité à hauteur de 6 % par des utilisateurs aquitains, plaçant la région en quatrième position des régions touchées par Kyump"

 

C'est dans ce contexte que Kyump met à disposition son expertise pour faciliter l'achat et la vente de VO. Via sa plateforme technologique, Kyump combine les avantages du particulier avec ceux d'un professionnel. Ainsi, le vendeur bénéficie d'une vente sécurisée au meilleur prix (la commission de Kyump n'est que de 5 % contre 30 % chez un concessionnaire).

 

Le véhicule est expertisé par un mécanicien, et l'intermédiaire s'occupe ensuite de diffuser l'annonce sur sa plateforme auprès des acheteurs potentiels jusqu'à la vente définitive. De son côté, l'acheteur se voit proposer par Kyump uniquement des voitures de qualité, de moins de 5 ans et 120 000 km, ayant passé avec succès une inspection de plus de 200 points de contrôle, bénéficiant d'une garantie mécanique de six mois et surtout d'un prix 5 à 10 % plus bas qu'en concession.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Rétro 2018 : une année dans les réseaux

L'exercice 2018 touche à sa fin et force est de constater que l'année fut plus qu'agitée pour l'ensemble des distributeurs. Avec l'entrée de PGA dans le capital du groupe Bernard, la prise de participation

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page