Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
PSA continue la route avec TomTom

PSA continue la route avec TomTom

Le fournisseur de solutions de navigation a annoncé, ce 2 octobre 2018, que le groupe PSA l'a confirmé pour la prochaine décennie. Les cinq marques automobiles sont concernées par le contrat.

 

Quand l'Alliance choisit Google, PSA confirme TomTom. A l'image du partenariat annoncé par Renault-Nissan-Mitsubishi, le groupe de Carlos Tavares a confirmé le fournisseur de solutions de navigation dans ses fonctions. Le cartographe néerlandais s'embarquera bien dans les productions automobiles des marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, au-delà de 2020, a-t-il annoncé en conférence ce 2 octobre 2018, lors du Mondial de l'Automobile.

 

Ce contrat implique que TomTom approvisionnera les marques du groupe PSA en composants de navigation. Sont ainsi considérés la cartographie, le système de navigation et la plateforme de services connectés qui devrait alors s'enrichir de nouvelles fonctionnalités, selon une source interne. Il serait notamment question de l'associer à l'assistant personnel en préparation chez le constructeur français.

 

BMW aussi !

 

Pour mémoire, la collaboration entre PSA et TomTom a pris forme en mars 2016. Le constructeur avait signé pour la cartographie automobile, le service d'information trafic en temps réel, NavKit (le kit de navigation ouvert aux contributions extérieures), les informations sur les parkings, la météo, les stations-service et la recherche locale. En tout, ils ont annoncé avoir livré plus d'un million de véhicules équipés des éléments fournis par TomTom.

 

Autre annonce et pas des moindres, TomTom a reçu la validation du groupe BMW. Selon un schéma assez similaire, le constructeur a retenu les solutions d'information trafic en temps réel, les services de guidage en ligne et le module pour les véhicules électriques, présentés l'an passé à Francfort, pour les trois marques qu'il commercialise, BMW, Mini et Rolls-Royce. Les tests ont été menés en avril 2018, mais la date de mise en application n'a pas été précisée.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page