S'abonner
Services

Les pièces de la discorde

Publié le 18 avril 2008

Par Tanguy Merrien
2 min de lecture
Comme un pavé dans la mare, la Feda (Fédération des Syndicats de la Distribution Automobile) a communiqué par voie de presse les augmentations de prix pour le moins sauvages des pièces dites "captives" des constructeurs automobiles. En période de prospérité, chacun y serait allé, avec gouaille...

            Comme un pavé dans la mare, la Feda (Fédération des Syndicats de la Distribution Automobile) a communiqué par voie de presse les augmentations de prix pour le moins sauvages des pièces dites
Comme un pavé dans la mare, la Feda (Fédération des Syndicats de la Distribution Automobile) a communiqué par voie de presse les augmentations de prix pour le moins sauvages des pièces dites "captives" des constructeurs automobiles. En période de prospérité, chacun y serait allé, avec gouaille...
bonhomme, de son éternel "pas vu, pas pris", un brin espiègle et cherchant l'assentiment de ceux qui trouvent un billet de 500 et ne vont pas s'en vanter. A tort. D'abord parce que les prix que font les constructeurs automobiles s'appuient sur un règlement légal, qui plus [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle