S'abonner
Services

Leasys débute la construction de son réseau en France

Publié le 4 novembre 2020

Par Alice Thuot
4 min de lecture
Leasys, filiale de FCA Bank, pose aujourd’hui concrètement ses jalons en France avec l’ouverture de son premier Leasys Mobility Store, à Lyon. Malgré un contexte difficile, une cinquantaine de points devrait voir le jour d’ici la fin de l’année.
Leasys compte gérer 40 000 véhicules en France d'ici 2022.

 

Comme annoncé en septembre 2020 par le Journal de l’Automobile, Leasys, filiale de FCA Bank spécialisée dans la mobilité, conquiert peu à peu l’Europe grâce à son réseau de magasins, ses Leasys Mobility Store. Déjà bien implanté dans son pays natal, l'Italie, à travers ses 400 points, Leasys part à la conquête du reste du continent et, aujourd'hui, de l’Hexagone. L’entreprise a débuté ses activités sur le marché français en 2017, date à laquelle elle lançait sa formule de location longue durée pour les professionnels, Be Free Pro, ensuite déclinée pour les clients particuliers. Le fournisseur de solutions de mobilité passe maintenant à vitesse supérieure, avec le premier point de vente physique qui vient tout juste d’être virtuellement inauguré à Lyon (69). 

 

En adéquation avec la philosophie de Leasys, ce dernier est placé à un carrefour stratégique entre les gares de Perrache de Part-Dieu, et bien sûr, connecté aux lignes de tram et métro. Une diversité de services est à retrouver dans ce premier flagship tricolore de Leasys, de la location courte et moyenne durée, à l’autopartage en passant par les formules de location récemment proposées, telles que Car Cloud et My Dream Garage, lancé de concert avec la nouvelle Fiat 500 électrique. "Avec ces Leasys Mobility Store, nous souhaitons anticiper l’évolution du marché en se tournant vers les utilisateurs qui regardent au-delà de la notion de propriété", explique Juan Manuel Pino, directeur du marketing et des ventes chez FCA Bank.

 

Les distributeurs FCA prudemment sollicités 

 

Ce point lyonnais s'impose comme la première brique dans la construction d’un réseau plus étendu. D’ici la fin de l’année 2020, et malgré un contexte pourtant peu porteur pour certaines activités proposées par Leasys comme la location courte et moyenne durée, la filiale ambitionne de compter une cinquantaine de points. Pour ce faire, Leasys mise à la fois sur les centres Rentiz, passés dans son giron lors du rachat l’année dernière du groupe Aixia, mais aussi sur des discussions menées avec des partenaires.

 

Quid des distributeurs du groupe Italo-américain ? "Dans le cadre de notre plan de développement, nous parlons effectivement avec les acteurs du réseau FCA, qui sont prévus dans le programme de Leasys, confirme Denis Vitellaro, dirigeant de Leasys Rent. Certains distributeurs sont enthousiastes à l’idée de s’engager dans l’aventure, nous verrons ceux qui nous suivent, sachant, que l’activité dans certaines villes nécessite toutefois une spécialisation particulière avec des gens formés, et donc, un certain investissement. Nous aurons donc des Leasys Mobility Store déconnectés des réseaux, comme c’est le cas à Lyon", poursuit-il prudent.

 

Une cinquantaine de points de vente français en 2020

 

Sur le modèle de celui de Lyon, ces Leasys Mobility Store seront placés soit aux abords des gares et aéroports, soit dans les grandes agglomérations. Prochaines ouvertures visées : celles de Nantes, Montpellier ou encore Paris. Dès 2022, le maillage du réseau devrait disposer de 150 Leasys Mobility Store. Le groupe voit grand, et ambitionne, d’ici 2022, de s'appuyer sur 1 500 Mobility Stores dans les cinq principaux marchés européens que sont l’Italie, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Allemagne. Ces magasins, qui disposeront en outre de 3 500 bornes de recharge de 22 kWh, géreront un parc de 450 000 véhicules, dont 40 000 dans l’Hexagone, dont la moitié de modèles électrifiés. Dans ce parc figureront aussi, probablement, des modèles PSA, au regard de la fusion en préparation.

 

En atteignant cet objectif, Leasys compte bien renforcer sa place dans le top 10 des loueurs en France. Par ailleurs, la filiale, déjà présente dans huit pays européens, prévoit d’être opérationnelle dans d'autres pays du Vieux Continent d’ici 2022 en partant à la conquête, dès l’année prochaine, de la Grèce et de l’Autriche, puis, l’année suivante, de la Suisse.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle