S'abonner
Services

Entretien avec Arnaud Muller, directeur marketing de GE Fleet Services : "L’externalisation des flottes publiques est une bonne nouvelle pour toute la profession"

Publié le 6 juillet 2007

Par David Paques
7 min de lecture
Entre les succès de sa cellule grands comptes, ses ambitions chez les petites entreprises et la multiplication de ses nouveaux outils, la filiale du groupe américain se montre pour le moins active en ce premier semestre 2007. Arnaud Muller, son directeur marketing fait le point. ...
Entre les succès de sa cellule grands comptes, ses ambitions chez les petites entreprises et la multiplication de ses nouveaux outils, la filiale du groupe américain se montre pour le moins active en ce premier semestre 2007. Arnaud Muller, son directeur marketing fait le point.
...
Entre les succès de sa cellule grands comptes, ses ambitions chez les petites entreprises et la multiplication de ses nouveaux outils, la filiale du groupe américain se montre pour le moins active en ce premier semestre 2007. Arnaud Muller, son directeur marketing fait le point. ...
...Journal de l'Automobile. Votre activité récente a été marquée par le contrat signé avec le ministère de la Défense. Quel est l'impact de cet accord sur vos activités ? Arnaud Muller. Aujourd'hui, le parc de GE Fleet Services est de 80 000 véhicules. Grâce à cet accord, nous allons dépasser les 100 000 dans un an. C'est évidemment un très bon contrat. Les 1ères livraisons ont démarré en avril, où nous avons livré 30 voitures. Puis dès le mois de mai, nous en avons fourni 800. Il en sera de même chaque mois jusque septembre. Dès octobre, et jusqu'en juin, nous livrerons 1800 véhicules tous les mois. En juin 2008, le ministère de la Défense aura totalement renouvelé son parc de 20 000 véhicules. Un parc qui avait près 8 ans d'âge. Il y a donc une réduction colossale de l'âge mais aussi des émissions de CO2. JA. D'autres appels d'offres de ce type ont été récemment lancés où en sont les phases de sélection ?AM. Il y a effectivement un appel d'offres en cours pour 600 véhicules haut de gamme pour ce même ministère. La décision devait être connue en février, mais la réponse a été décalée. Pour le moment, il n'y a pas d'autre appel d'offres d'envergure. Mais, il y a une vraie tendance à rechercher des économies et à identifier des prestations qui peuvent être externalisées. L'objectif du ministère est de libérer des ressources pour se recentrer sur ses activités. Nous pouvons donc imaginer que le cas fera école au sein du gouvernement. Notamment chez les autres ministères régaliens. Cette externalisation des flottes publiques est une bonne nouvelle pour toute la profession. JA. Comment avez-vous adapté vot[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle