S'abonner
Distribution

Autosphere lance un service de reprise de voiture à distance grâce à l’IA

Publié le 22 février 2024

Par Robin Schmidt
3 min de lecture
Autosphere annonce vouloir doubler le nombre de ses reprises à distance en 2024. Pour cela, le distributeur automobile s’est associé à l’entreprise française Tchek, qui utilise l’intelligence artificielle pour inspecter les véhicules d’occasion.
tchek reprise vo
Pour l'instant réservée à son activité VO via Autosphere, le groupe Emil Frey France envisage également de déployer les solutions de Tchek pour ses reprises sur site ou pour ses leasings. ©Tchek

En 2023, sur la plateforme Autopshere, près d’une demande sur deux concernait la reprise ou l’échange d’un véhicule en ligne. C’est dans l’optique de s’adapter aux évolutions du comportement des consommateurs et du marché du véhicule d’occasion, que la marque du groupe Emil Frey France a annoncé la mise en place d’un service de reprise de voiture à distance.

 

Autosphere s’est donc associé à l’entreprise Tchek, spécialiste de l’inspection et du remarketing de véhicules par l’intelligence artificielle (IA), afin de déployer une solution entièrement digitalisée. Pour l’instant réservée au véhicule d’occasion, le groupe Emil Frey France envisage également d’utiliser cette solution d’inspection pour les reprises sur site et pour ses leasings.

 

A lire aussi : Emil Frey France déploie un service de flexibilité de paiement dans les ateliers

 

"L’intégration de la solution Tchek à notre processus d’estimation du véhicule soutient notre stratégie de transformation de l’expérience client et de la distribution automobile. Avec cette technologie innovante, nous visons à professionnaliser la reprise en ligne et à sécuriser nos clients sur ce service. Nous prévoyons de doubler nos reprises à distance sur l’année 2024", précise Hervé Miralles, président du groupe Emil Frey France.

 

Un parcours client simplifié

 

Les clients ne pouvant pas se déplacer en concession bénéficent désormais d’un service de reprise à distance, allant de la prise de rendez-vous en ligne au convoyage de la voiture. Une fois ce service sélectionné, un conseiller reprise prendra contact avec l’utilisateur, afin de lui expliquer les différentes étapes du processus de restitution du véhicule.

 

Le client est donc invité à passer par l’application Tchek qui utilise l’IA par l’image, lui offrant ainsi l’opportunité de réaliser en ligne l’inspection de son véhicule d’occasion. Cette inspection détecte les dommages et leur gravité, tout en évaluant les coûts de réparation, avant d’émettre un rapport complet qui sera directement envoyé au réseau Autosphere.

 

A lire aussi : Autosphere.pro a écoulé 16 000 VO en 2022

 

Après l’analyse du rapport d’inspection et des tendances du marché, le conseiller établit une offre de reprise ferme qu’il soumet au client lors d’un rendez-vous en ligne. Une fois l’offre acceptée et signée par le client, un convoyeur partenaire récupère le véhicule à l’endroit indiqué. Le paiement intervient quant à lui au bout de 48 heures maximum.

 

"En choisissant Tchek, Autosphere améliore l'efficacité de son processus de reprise en ligne pour le plus grand bien de ses clients et de son réseau de distribution. Les conseillers reprise d’Autosphere ont ainsi une assurance plus fine de l’état du véhicule, éliminant ainsi les mauvaises surprises des deux côtés", explique Lea Chevry, cofondatrice et responsable des revenus de Tchek.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle