S'abonner
Industrie

La nécessaire remise en cause de l’industrie automobile européenne

Publié le 20 juin 2008

Par Tanguy Merrien
6 min de lecture
Seule une gestion stricte des risques permettra à l'industrie automobile, notamment européenne, de dépasser la crise qu'elle traverse actuellement. Une introspection rigoureuse à tous les niveaux, chez les constructeurs comme les fournisseurs. Ces...

                    Seule une gestion stricte des risques permettra à l'industrie automobile, notamment européenne, de dépasser la crise qu'elle traverse actuellement. Une introspection rigoureuse à tous les niveaux, chez les constructeurs comme les fournisseurs. Ces...
Seule une gestion stricte des risques permettra à l'industrie automobile, notamment européenne, de dépasser la crise qu'elle traverse actuellement. Une introspection rigoureuse à tous les niveaux, chez les constructeurs comme les fournisseurs. Ces...
...derniers, très fragilisés, doivent trouver les ressorts nécessaires pour se hisser hors du marasme qui les guette.  AlixPartners propose une photographie de l'industrie automobile mondiale, basée sur des résultats fournis par 50 constructeurs, 300 fournisseurs et 25 fabricants poids lourds en 2007. Les conclusions du cabinet de conseil sont sans appel. La remise en cause de certaines pratiques sont nécessaires. En Europe plus particulièrement. Mais il convient au préalable d'observer certains faits et chiffres afin d'avoir une vue plus globale de la situation. La production mondiale de VL en 2007 a augmenté de 5,5% pour atteindre 69,2 millions d'unités (contre 65,6 millions d'unités en 2006). C'est l'Asie Pacifique qui a produit le plus avec 28,3 millions d'unités, en hausse de 8,2 %. Les européens ont produit jusqu'à 22,3 millions d'unités (+ 5,5%). La zone Nafta, qui comprend le Mexique, le Canada et les Etats-Unis, a produit 15 millions d'unités, soit une diminution de 1,5 %. L'Amérique du Sud a subi une hausse de 15,1%, sachant que le marché représente là-bas 3,4 millions. Selon les observations d'AlixPartners, les performances des constructeurs dans ce contexte, sont inégales. Des marques telles que Porsche, Daimler et BMW se maintiennent au top, en termes de croissance et de renta[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle