S'abonner
Distribution

Le filtre à particules

Publié le 31 mars 2006

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Qu'il soit en option ou en série, le filtre à particules est un équipement valorisant à ne pas oublier dans l'argumentation. Bien qu'assez technique, le fonctionnement et ses avantages client doivent être présentés de façon simple et claire. A quoi sert-elle ? A...
Qu'il soit en option ou en série, le filtre à particules est un équipement valorisant à ne pas oublier dans l'argumentation. Bien qu'assez technique, le fonctionnement et ses avantages client doivent être présentés de façon simple et claire.
A quoi sert-elle ?
A...
Qu'il soit en option ou en série, le filtre à particules est un équipement valorisant à ne pas oublier dans l'argumentation. Bien qu'assez technique, le fonctionnement et ses avantages client doivent être présentés de façon simple et claire. A quoi sert-elle ? A...
...performances équivalentes avec un bloc essence, un moteur Diesel offre un niveau de consommation nettement plus faible, ce qui a contribué à son succès. Ses émissions de CO2, gaz à effet de serre, sont aussi inférieures. Côté polluants, essence et Diesel ont chacun leurs défauts, sauf que le rejet du principal polluant du deuxième moteur devient quasiment nul s'il est équipé d'un filtre à particules (FAP). Pour fixer un ordre de valeur, il faut savoir qu'une Peugeot 406 émettait 35 grammes de particules pour 1 000 kilomètres alors que la 607 n'en rejetait que 4 g/1 000 km, l'année de son lancement en 2000. Le gain est énorme et le niveau de rejet à la limite du mesurable. Autre comparaison, la sévère norme Euro 4 actuellement en vigueur admet une limite de 25 g/1 000 km, ce qui montre le considérable progrès que permet le filtre à particules. Ces particules étant constituées de billes[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle