S'abonner
Constructeurs

Une semaine agitée chez PGO

Publié le 17 juin 2005

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Alors que PGO vient d'être placé en redressement judiciaire, la cour d'appel de Paris vient de lever l'épée de Damoclès, appelée Porsche, qui mettait en péril son existence même. Retour sur cette semaine agitée dans le Gard. Alors que l'on pensait que PGO allait passer la vitesse supérieure...
...avec l'arrivée de nouveaux investisseurs (JA n° 913 du 8 avril 2005), le petit constructeur de Saint-Christol-lez-Alès traverse une période difficile. Mais avant de revenir sur ce point, la deuxième actualité de PGO est plus rassurante. En effet, la 4e chambre de la Cour d'appel de Paris vient d'infirmer, le 1er juin 2005, toutes les dispositions du jugement rendu par le TGI de Paris le 18 février 2004 qui avait notamment interdit à PGO de poursuivre la fabrication du Speedst[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle